20-03-2017 09:54 - Arrestation de deux officiers de l’armée mauritanienne

Arrestation de deux officiers de l’armée mauritanienne

Mushahide – Au moins, deux officiers de l’armée mauritanienne, ont été arrêtés à Nouakchott, 24 heures après le rejet inattendu des sénateurs du projet de révision constitutionnelle, révèlent des sources.

Les mobiles de l’interpellation des deux hauts gradés, qui font actuellement l’objet d’une enquête, n’ont pas encore été identifiés.

L’opinion publique s’interroge, si leur arrestation serait-elle en rapport avec le sujet des amendements constitutionnels ou à l’interpellation, le week-end avant dernier, d’un officier de la marine mauritanienne, soupçonné d’être en connexion avec des narcotrafiquants.

Traduit de l’Arabe par Cridem





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 7964

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • foutatoro (H) 26/03/2017 13:14 X

    L'armée (ethnique) de ce "pays" est en réalité un château (ou une tente) de cartes.

  • bleil (H) 25/03/2017 18:06 X

    De nos jours nos lopettes bidasses, une fois au pouvoir, deviennent des idiots capables de tous les forfaits contre l'interet supreme du pays ... Ceux qui ont des couilles, qui survivent heureusement, dénoncent avec véhemence et courage cette farce de gouvernance qui gréve le potentiel du pays à se lance sur la voie du progrés...

  • doudou19 (H) 24/03/2017 14:33 X

    C'est faux. En Mauritanie le seul homme qui a une bonne paire de (***) est Aziz. Les autres sont des hommes châtrés. S’il y a arrestation d’officiers, elle n’a rien avoir avec le rejet du projet d’amendement de la constitution par le sénat. En forçant les choses, le risque de dérapage est trop présent. Le soulèvement populaire, soudain et inattendu, qui a démis Blaise Compaoré peut se produire en Mauritanie. Et s’il aura lieu, les chars ne l’arrêteront pas et constituera le début d’une guerre civile qui divisera le pays en plusieurs parties. Qu’ALLAH nous préserve de telles choses. Qu’il nous préserve de l’entêtement des têtus. Qu’il nous préserve de tous les maux.

  • doudou19 (H) 24/03/2017 13:59 X

    C'est faux. En Mauritanie le seul homme qui a une bonne paire de (***) est Aziz. Les autres sont des hommes châtrés. S’il y a arrestation d’officiers, elle n’a rien avoir avec le rejet du projet d’amendement de la constitution par le sénat. En forçant les choses, le risque de dérapage est trop présent. Le soulèvement populaire, soudain et inattendu, qui a démis Blaise Compaoré peut se produire en Mauritanie. Et s’il aura lieu, les chars ne l’arrêteront pas et constituera le début d’une guerre civile qui divisera le pays en plusieurs parties. Qu’ALLAH nous préserve de telles choses. Qu’il nous préserve de l’entêtement des têtus. Qu’il nous préserve de tous les maux.

  • doudou19 (H) 24/03/2017 13:46 X

    En Mauritanie le seul homme qui a une bonne paire de (***) c'est bien Aziz. Le reste se sont des hommes châtrés. Donc c'est faux. S'il sont arrêtés c'est à cause d'

  • disponible (H) 20/03/2017 16:07 X

    Svp laisser nos valeureux militaires en dehors de la politique.

  • samba el bakar (H) 20/03/2017 11:08 X

    Yaa Rabbi,nous te supplions de préserver nos corps constitués des manœuvres polico-politiciennes tendant à créer plus de diversions et de dispersions dans le peuple mauritanien.Non,pas touche à la grande muette.Assez de sujets de discorde dans ce pays.Mais de grâce posons tous comme postulat que notre armée actuelle porte elle les vertus citoyennes d' intégrisme et de probité.AAMINE