20-03-2017 14:30 - Notre compatriote candidat au poste du directeur général de l’école supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) de Dakar-Senegal

Notre compatriote candidat au poste du directeur général de l’école supérieure multinationale des télécommunications (ESMT) de Dakar-Senegal

Le Quotidien de Nouakchott - L’Ecole Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT) a été créée en 1981 à l’initiative de sept pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo), dans le cadre d’un projet du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), avec le soutien de l’UIT et des coopérations française, canadienne et suisse.

La Guinée Conakry a rejoint les membres fondateurs en 1998. Elle a un accord de siège avec l’état du Sénégal qui lui donne un statut d’une organisation diplomatique. Le Togo s’est retiré depuis plusieurs années.

L’ESMT est une institution multinationale qui a pour vocation de former des diplômés (Techniciens supérieurs, Licences Professionnelles, Ingénieurs, Masters, Mastères spécialisés) dans les domaines techniques et managériaux des télécommunications/TIC. Notre compatriote M. BA Oumar Samba, brigue le poste du Directeur Général de l’ESMT.

M. BA a fait ses brillantes études primaires et secondaires à Kaédi. Après avoir obtenu son Baccalauréat Série Mathématiques en 1989, il poursuit ses études supérieures à l’Ecole Nationale des Ingénieurs de Monastir (ENIM) en Tunisie où il obtint en 1994 son diplôme d’Ingénieur Technique Spécialité Génie Informatique.

Retour au pays, il a servi comme Consultant & Vacataire de 1994-1997 à la Faculté des Sciences et Techniques(FST) et à la Faculté des Sciences Juridiques et Economiques (FSJE) de l’Université de Nouakchott où il a enseigné la statistique, la probabilité et l’Informatique.

En 1997, il repart à l’Ecole Inter-états d’Ingénieurs d’Equipement Rural (EIER) de Ouagadougou (Burkina Faso) où il obtint son diplôme DESS en Informatique Appliquée aux Sciences de l’Ingénieur. Dès son retour au pays en 1998, il est recruté comme Ingénieur des Réseaux & Maintenance au Centre des Ressources Informatiques (CRI) de l’Université de Nouakchott.

Après de loyaux services entre le CRI et la FST de 1998-2000, il rejoint l’ESMT, le prestigieux centre d’excellence de l’UIT, en janvier 2001 suite à un concours international comme Enseignant-Formateur en Génie Informatique. M. BA a occupé plusieurs responsabilités au sein de cette institution sous régionale.

- Enseignant et formateur depuis 2001, il est responsable du prestigieux programme d’éducation dans le domaine des TICs (CNAP : Cisco Networking AcademyProgram) de la firme américaine Cisco Systems depuis Novembre 2001.

- En 2004, il se voit confier la responsabilité de la gestion du cycle d’Ingénieurs des Travaux des Télécommunications (IGTT).

- En 2006, avec la mise en place d’une nouvelle organisation créant des départements dans l’institution, il est nommé Chef du Département Informatique & Systèmes de 2006-2009.

- En Décembre 2009, avec l’adoption d’un nouveau plan stratégique et la fusion des départements Techniques, il devint responsable pédagogique du cycle des Ingénieurs des travaux des Télécommunications, cycle de référence de l’ESMT, poste qu’il occupe jusqu’à présent.

Vu les nombreuses compétences dont il a su faire preuve tout au long de son parcours, l’actuel Directeur Général sortant, le Nigérien Mouhamadou Arabani SAIBOU, lui a confié depuis décembre 2015, cumulativement avec ses fonctions actuelles ( Enseignant-Chercheur et Responsable pédagogique des Ingénieurs), la responsabilité de la nouvelle Cellule Assurance qualité, suivi et évaluation dans le cadre du plan stratégique de Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignant Supérieur ( CAMES) en collaboration avec l’UNESCO pour la promotion de la qualité de l’enseignement supérieur dans les universités africaines.

Ceci témoigne de la reconnaissance des bons résultats obtenus par ce cadre mauritanien. Reconnu par ses parents, ses amis, ses pairs et ses étudiants pour son respect envers la personne humaine, de son sens d’organisation et du travail bien fait, M. BA est le candidat idéal, capable de poursuivre les grands chantiers entrepris par le Directeur Général actuel dont le mandat arrive à terme en avril 2017 et enclenchés d’autres projets pour le bien de la communauté estudiantine, le personnel de l’ESMT, les pays membres et les partenaires de l’ESMT.

En plus de son expérience riche de plus de 20 ans au service exclusivement du monde éducatif, M. BA n’a de cesse d’aller à la quête de la connaissance. Titulaire du Diplôme de Master 2 de Recherche « Sciences de l’Ingénieur » option Informatique, Modélisation et Simulation des Systèmes Complexes en 2007 de l’Ecole Supérieure Polytechnique ( ESP) de Dakar, M. BA a obtenu aussi son Diplôme Master 2 en Management à l’ISM ( Institut Supérieur de Management ) , première business school au Sénégal, en Décembre 2012. M. BA est titulaire aussi du Diplôme Niveau avancé en Anglais , DELC ( Dakar English Language Center ), Juillet 2013.

Il termine en Décembre 2016 son Diplôme de Master 2 en Politiques en Négociations Commerciales Internationales (PNCI) à la Faculté des Sciences Economiques et Gestion (FASEG) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. M. BA parle Français, Arabe et Anglais, compétences linguistiques qui lui permettront sans doute, de nouer des nouveaux partenariats ( BID : Banque Islamique de Développement,… ) en plus des partenaires historiques de l’ESMT.

Les autorités compétentes de notre pays à commencer par la présidence de la république doivent soutenir et accompagner cette candidature par le biais du Ministère tutelle : Ministère de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et des TICs qui assure la présidence du conseil des Ministres des pays membres et le Ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Les élections (par vote) sont prévues le 20 Avril 2017 en Mauritanie lors du Conseil des Ministres sous la présidence de la Mauritanie, suite au conseil des administrateurs des pays membres prévu les 20/21 Décembre 2016 pour statuer sur les candidatures restreintes qui seront soumises aux Ministres.

De plus, M. BA dispose d’un atout supplémentaire par rapport aux autres candidats dans la mesure où il obtenu l’accord de principe du Sénégal pays de siège de l’institution dû à ses bonnes relations avec les autorités de ce pays et la majorité des cadres qui sont des anciens étudiants de l’ESMT.

Ayant aussi le soutien de la Guinée, il ne devrait pas être difficile pour les autorités de notre pays de convaincre le Mali et le Niger ou l’un d’eux pour obtenir la majorité.

C’est une occasion pour notre pays d’avoir un compatriote à la tête d’une organisation sous régionale, ce qui n’est pas toujours le cas et prouver encore une fois sa très bonne diplomatie et de ses bonnes relations avec les pays membres.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2585

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • paradis (H) 21/03/2017 18:24 X

    Nous souhaitons une très bonne chance à ce candidat qui a fait toutes sa carrière dans le domaine d'enseignement au service des jeunes de notre sous région et il fait plus de de 17 ans dans cette institution sous régionale . Je pense c'est amplement mérité. Notre pays doit se mobiliser au plus sommet de l'état car dans ces genres de situations, un bon CV seulement n'est suffit pas. Ce sont des jeux d'alliance. Ce fut le cas tout dernièrement avec la nomination du Tchadien à la commission de l'union africaine grâce à la bonne stratégie et diplomatie tchadienne. Bonne chance M. BA

  • paradis (H) 21/03/2017 18:21 X

    Nous souhaitons une très bonne chance à ce candidat qui a fait toutes sa carrière dans le domaine d'enseignement au service des jeunes de notre sous région et il fait plus de de 17 ans dans cette institution sous régionale . Je pense c'est amplement mérité. Notre pays doit se mobiliser au plus sommet de l'état car dans ces genres de situations, un bon CV seulement n'est suffit pas. Ce sont des jeux d'alliance. Ce fut le cas tout dernièrement avec la nomination du Tchadien à la commission de l'union africaine grâce à la bonne stratégie et diplomatie tchadienne. Bonne chance M. BA

  • AwdiAlla (H) 20/03/2017 20:48 X

    Bonne chance Monsieur Bâ.

  • lass77 (H) 20/03/2017 19:05 X

    vu ce CV on peut parler d'un homme compétent , n’empêche le recrutement pour ce poste basé à Dakar ne doit pas faire l'apanage des pressions diplomatiques, il faut circuler ça n'a rien à avoir. Il ne faut pas croire que les dessous de tables , le népotisme , le clientélisme qui règnent en Mauritanie font légions ailleurs de plus pour un poste à dimension sous-régionale où la Mauritanie ne veut pas s'afficher.Bonne chance à notre compatriote.