03-04-2017 22:30 - Le président Aziz : la pression doit être allégée sur le CHN

Le président Aziz : la pression doit être allégée sur le CHN

Saharamédias - Le président Mohamed O. Abdel Aziz a effectué ce lundi une visite au centre hospitalier national (hôpital national).

A l’issue de cette visite le président a demandé à ce que la pression sur cette structure sanitaire soit allégée, en demandant aux responsables du département de la santé à mettre en place un plan destiné à orienter les maladies ordinaires vers les autres centres de santé à Nouakchott et à l’intérieur du pays.

Il a appelé à un changement de mentalité dans ce sens et à encourager la santé de base, afin d’épargner à l’hôpital national un encombrement qui peut être évité en orientant les malades ordinaires vers les différents points et centres de santé ouverts partout dans le pays.

Lors de sa visite ce lundi, O. Abdel Aziz a visité le service des urgences, l’unité d’hémodialyse, le laboratoire, la maternité et le service de pédiatrie.

A son arrivée à l’hôpital, le président Mohamed O. Abdel Aziz a été accueilli par le ministre de la santé, Pr Kane Boubacar, ses principaux collaborateurs, le directeur du centre hospitalier national et les corps médical en service dans cette structure.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1954

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • Theroots (H) 05/04/2017 10:35 X

    Est-ce à lui de faire ce genre de declaration ou de prendre cette decision? A quoi servent ceux qui sont chargés de ces structures et de faire des propositions/suggestions ? *Avant d'envoyer mes citoyens se soigner dans nos hopitaux ,je montrerai d'abord l'exemple.

  • simballa (H) 04/04/2017 08:43 X

    Monsieur, le président pour allégé le CHN c'est simple, il faudra augmenter le nombre de médecin traitant des autres structures aussi bien à NKTT qu'a l'intérieur pour ce faire la première mésure à prendre c'est de mettre fin au fonction de directeur tous les docteurs généralistes, spécialistes et autre comment peut ont prendre quelqu'un de formé pour soigner pour le nommé directeur de je ne sais quoi ainsi vous privé 5000 maurtanien de consultation

  • ministre (H) 04/04/2017 08:19 X

    Il est demandé aux autorités de cet hôpital plus de professionnalisme, de sens élevé de sacrifices pour respecter les horaires de travail et l'attention nécessaire vis à vis des populations. Aujourd'hui, nous sommes ravis de voir que tout le personnel de la policlinique monte respecte les heures de service, une attention particulière est faite à tous les services avec plus de propreté. La rigueur du Ministre de la santé est à saluer à ce niveau. Dans ce pays, il faut changer les mentalités.

  • jakuza (H) 04/04/2017 00:02 X

    Moi, Président, je suis contre les visites inopinées qui créent du désordre institutionnel! Vous avez une meilleure démarche, c'est d'exiger du PM des plans d'action précis par département et qui sont élaborés avec l'aide des personnels qui sont impliqués au quotidien. Si vous mettez un audit systématique derrière vous allez régler l'essentiel des problèmes Ceci n'exclut nullement un "grand projet" de temps à autre .... avec les visites inopinées, c'est qu'après une on se croise les bras et on attend la suivante..

  • mintebladi (F) 03/04/2017 22:42 X

    Il est apparemment plus facile de dépenser 7 milliards d'ouguiya pour organiser un référendum sur la couleur du drapeau, que de réparer l'IRM en panne à l'hôpital.

  • mintebladi (F) 03/04/2017 22:39 X

    L'unique IRM subventionné dans tout le pays, existe au CHN. Il est en panne depuis 4 mois. Les malades qui n'ont pas 120.000 UM pour payer l'examen dans une clinique privée, ne sont pas traités. Ils encombrent les services d'hospitalisation dans l'attente d'une réparation aléatoire. La panne est banale, mais les techniciens refusent d'intervenir, à cause de leurs factures impayées. UNE HONTE !!