13-05-2017 07:45 - La Mauritanie veut réintégrer la zone de libre-échange de la Cedeao

La Mauritanie veut réintégrer la zone de libre-échange de la Cedeao

Jeune Afrique - La Mauritanie vient de signer un accord avec la communauté économique des États d'Afrique de l'ouest prévoyant un retour de Nouakchott dans la zone de libre échange ouest-africaine.

La semaine dernière, Nouakchott a signé un accord avec la commission de la communauté économique des États d’Afrique de l’ouest (Cedeao), portant sur la libéralisation de la circulation des personnes et des biens entre le pays et les 15 États membres de la communauté.

Le calendrier de l’accord prévoit un retour de la Mauritanie dans la zone de libre-échange ouest-africaine d’ici le 1er janvier 2019. Le pays avait quitté la Cedeao en 2000 pour se consacrer à la construction de l’Union du Maghreb Arabe. Une organisation créée en 1989 qui est restée inachevée, à cause de divergences sur la question du Sahara Occidental.

L’accord prévoit également l’instauration de tarifs douaniers extérieurs communs et d’une politique commerciale commune. Concernant la circulation des personnes, la Mauritanie s’est engagée à poursuivre les négociations portant sur un accord régional. Le pays dispose déjà d’accords bilatéraux avec le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire, le Niger et la Guinée.

Un accord qui reste à valider

Signé à Nouakchott, cet accord doit encore faire l’objet d’une validation lors du prochain sommet de la Cedeao, en juin.

Le Maroc, qui avait réintégré l’Union africaine le 30 mars dernier, s’est également rapproché de la Cedeao. Le royaume chérifien bénéficie déjà d’un statut d’observateur et a récemment déposé une demande d’adhésion.

Les 15 États membres décideront de son entrée en juin, selon la règle de l’unanimité, lors d’un sommet qui devrait se tenir au Liberia.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Jeune Afrique
Commentaires : 2
Lus : 1503

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • a.bennan (H) 13/05/2017 13:42 X

    @a Webmaster@ Décidément vs n'arrivera jamais a grandir: ou c' la "censure" ou vs coupez sournoisement la dernière ligne.Et tout ceci dans une raison ou entorse a part votre racisme


    -------------

    "a.bennan",

    On sait prendre nos responsabilités et les assumer. On ne se dérobe pas. Si votre "commentaire" a été censuré, on va utiliser trois étoiles (***) que vous avez toujours constaté, dans certains commentaires. Mais décidément...vous aimez faire feu de tout bois.

  • a.bennan (H) 13/05/2017 08:46 X

    seulement des accords bi-lateraux mais jamais d'adhésion car ça implique de gros sacs de problèmes vu par le passe:que