21-06-2017 22:30 - Dapper, la fin d'une odyssée

Dapper, la fin d'une odyssée

Traversees-Mauritanides - Musée Dapper. C'était l'adresse : 35 rue Paul-Valéry, dans le XVIe arrondissement de Paris. L'adresse des arts et des cultures. Le Musée Dapper qui ferme aujourd'hui, 18 juin 2017, ses portes, pour manque de soutiens et d'accompagnements, était la Maison des cultures d'Afrique et de ses diasporas.

Créé au début des années 2000, par la Guyanaise Christiane Falgayrettes et son mari Michel Leveau, Dapper c'était le lieu où on pouvait venir se ressourcer et apprendre sur les arts et cultures des continents délaissés : arts, peintures, sculptures, musiques, spiritualités, philosophies...

Nombres d'expositions accompagnées de leurs catalogues, en ces lieux, ont permis de battre en brèche des idées reçues. Parce que tout était fait avec étude et maîtrise. Pour nous autres journalistes (voir L'Autre Afrique N°19 du 24 avril 2002, entre autres), l'agenda de Dapper était à surveiller.



On y trouvait les activités nourrissantes, mais aussi l'opportunité de rencontrer artistes, universitaires et intellectuels à découvrir : Mongo Beti, Tchak Sami, Alain Mabanckou, Véronique Tadjo,Tahar Bekri, Daniel Maximin, Jacques Chevrier, Romuald Fonkoua, Odile Cazenave, Christiane Taubira, France Zobda Madame Diop, Bernard Magnier...

Le bonheur offrant parfois plusieurs cordes, Christiane toujours débordante d'énergies et d'imaginaires avait à coté des arts créé Dapper littérature qui fera connaître nombre d'auteurs et livres : le Togolais Kangni Alem (Cola Cola Jazz, Canailles et charlatans, le Mauritanien Beyrouk (Et le ciel a oublié de pleuvoir), la Camerounaise Julienne Zanga (Alima et le prince de l'océan), Amours de villes, villes africaines (un collectif sous l'égide de Fest'Africa avec Nocky Djedanoum, Florent Raoul Couao-Zotti, Monique Ilboudo, Mongo Beti, Tierno Monenembo, Boualem Sansal, Boubacar Boris Diop, Kangni Alem, Ludovic Obiang)...



Voir cette "boutique" fermée ne peut que s'accompagner d'un remords, même si sur RFI on dit que des expositions pourront être négociées sur le "continent", entendez en Afrique ! La pilule est amère pour le monde des cultures : la place de Dapper est Paris, un carrefour unique ! Félicitations à toi Christiane, pour ces années de sacrifice et d'honneur rétribué aux peuples… Bon vent pour...



Bios Diallo



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 662

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)