27-06-2017 21:45 - Nimzatt : 20.000 fidèles dans l’antre sacré de Cheikh Saadbouh

Nimzatt : 20.000 fidèles dans l’antre sacré de Cheikh Saadbouh

Le Soleil - L’Aïd el-fitr, appelée Korité au Sénégal, cette fête marquant la fin du ramadan, a été célébrée dimanche à Nimzatt (Mauritanie) où 20.000 de nos compatriotes se sont rendus pour consolider leur foi et leur appartenance à la Fadiliya, la branche soufie de la Khadriya.

Ils ont prié sous la direction de leur Khalife général, Cheikhna Cheikh Aya, le continuateur de l’œuvre du vénéré Cheikhna Cheikh Saadbouh (1848-1917) dont le centenaire de la disparition a donné au pèlerinage de cette année une dimension exceptionnelle.

Aïd el-fitre ou Korité. Un grand événement pour la célébration duquel 20.000 fidèles khadres, en provenance du Sénégal, se sont retrouvés, dimanche, à Nimzatt en République islamique de Mauritanie, pour exalter Dieu, se souvenir du prophète Mouhamed (Psl), glorifier Cheikhna Cheikh Saadbouh et rappeler les principes de la Fadiliya, cette branche soufie de la Khadriya.

Ces inconditionnels dudit saint homme ont prié sous la direction de l’actuel Khalife général Cheikhna Cheikh Aya et derrière les autres dignitaires de la confrérie. Après les deux « rakas » rituels, le guide suprême des Khadres est revenu sur le sens du ramadan et les bienfaits qui y sont rattachés.

Dans son sermon, il a aussi averti contre les féroces sentiments corrupteurs des cœurs et des âmes avant d’exhorter les fidèles au respect des préceptes de l’Islam. Cheikhna Cheikh Aya a tenu à remercier tous les pèlerins qui ont fait le déplacement pour venir communier avec la famille de Cheikhna Cheikh Saadbouh, à l’occasion du pèlerinage annuel de Nimzatt.

Il a également mis en exergue « l’estime et la sollicitude des présidents Abdel Aziz (Mauritanie) et Macky Sall (Sénégal) envers la communauté khadre ». L’implication des deux chefs d’Etat a donc été magnifiée, tout comme celle des autorités gouvernementales et administratives directement concernées, des responsables des services publics, des média, des forces de l’ordre et de sécurité des deux côtés de la frontière.

« Ils se sont tous impliqués très activement pour la prise de toutes les dispositions indispensables au bon déroulement du pèlerinage », a souligné Cheikhna Cheikh Aya, qui, au vu de toutes ces marques de sollicitude, a transmis aux uns et aux autres la gratitude de toute la communauté khadre, avec l’assurance de ses ferventes prières.

Le guide suprême de la communauté khadre a rappelé aux fidèles et aux autorités de la Mauritanie et du Sénégal que « le pèlerinage de cette année est exceptionnel puisqu’il marque le centenaire de la disparition (1917) de Cheikhna Cheikh Saadbouh » dont la commémoration va se décliner sous la forme d’un symposium international et d’un colloque organisés pour rendre hommage au saint homme et vulgariser ses enseignements afin de bâtir un monde de paix et de solidarité. Soulignons que la nouvelle lune, dont l’apparition marque la fin du ramadan, a été aperçue samedi en République islamique de Mauritanie.

La célébration de la Korité a été annoncée dans la nuit du samedi au dimanche par une salve de coups de feu et autres fumigènes sous le ciel de Nimzatt où, chaque année, l’on accueille plus de disciples khadres à l’occasion de cette fête.



De nos envoyés spéciaux Cheikh Aliou AMATH (texte)
et Sarakh DIOP (photo)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1457

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)