20-07-2017 17:16 - Oum Tounsi, l’aéroport du désert/par Ely Abdellah

Oum Tounsi, l’aéroport du désert/par Ely Abdellah

Le Calame - Oum Tounsi, ce nouvel aéroport qui a fait couler beaucoup d’encre et, certainement, beaucoup plus de sous –Pardon, de terrains – continue de faire parler de lui.

Après l’euphorie et la vanité des premiers jours, la réalité a commencé à apparaître au grand jour : les Arrivées et Départs sont ensemble, dans un même couloir et avec un portail d’accès unique, ce qui représente un défaut rédhibitoire ! Terrible, ce défaut n’a pas tardé à développer une surcharge des lieux dont le seul antidote a été le renvoi du public hors de l’aérogare.

Boutés dehors, dans leur grande majorité, interdits d’entrée dans cet espace où ils peuvent se faire le plaisir de voir ceux qu’ils accueillent et/ou ceux dont ils prennent congé, les usagers hors voyageurs ont vite retrouvé le parcage dans la devanture de l’aérogare. Exactement, comme du temps de l’ancien aéroport qui, lui, n’a pas coûté tout un territoire et qui est à un jet de pierre du centre-ville.

Là, à l’aéroport dit Oum Tounsi, on a retrouvé nos anciennes habitudes, toutes nos anciennes et piètres habitudes. Le désordre, tout naturellement, en premier lieu. Sur place, aux heures de pointe, ne soyez guère surpris de voir une multitude de visiteurs investir l’espace situé à la devanture de l’aérogare, tout autour de la mosquée.

Là, il n’y a rien : pas de cafés, pas de resto, pas de bancs, pas de commerces où on peut acheter un verre d’eau, rien, rien que des voitures garées à la va-vite où les plus paresseux et ceux qui ne supportent pas de rester longtemps debout, peuvent s’asseoir en attendant de pouvoir partir.

A défaut de s’adjuger les services de quelqu’un de «compréhensif» qui va vous faire le privilège payant d’accéder à l’aérogare, il faudra bien accepter de souffrir le Parking, de supporter la poussière, les odeurs d’échappement et tous les désagréments que peuvent occasionner les intempéries en ces lieux.

L’autre jour, voulant expliquer ce renvoi des usagers hors de l’aérogare, un ministre, je ne sais plus lequel mais peu importe, a déclaré que c’est juste pour veiller à la sécurité de la plateforme aéroportuaire, des personnes et des biens. Celui qui interrogeait le ministre ne lui a pas dit que, partout, les Etats veillent à la sécurité mais ne boutent pas le public hors des aérogares.

Faisons alors comme les autres : veillons comme il se doit à la sécurité mais montrons-nous un peu plus soucieux du bien-être collectif et, surtout, plus strictes quand il s’agit du respect de la dignité des citoyens et de l’ensemble des usagers.

Un aéroport qu’on présente ostensiblement comme étant un ’’modèle’’ ne pourrait souffrir de cette anarchie qui s’installe à ses portes. Il y va de l’image du pays et de celle de cet aéroport, le seul au monde à avoir coûté une vaste portion du désert.

Pour être plus pratique, essayons de mieux faire. Essayons de séparer les blocs ’’Arrivée’’ et ’’Départ’’ pour qu’il n’y ait plus de sureffectif dépassant la capacité d’accueil de l’aérogare ou alors, et comme les terrains ne manqueront jamais en ce désert, essayons pour désengorger de construire une nouvelle aérogare autonome.

En dehors de cela, tout pourra bien marcher pour le nouvel aéroport qui pourra même mériter le terme joyau que nous lui avons collé au départ un peu hâtivement… A condition de veiller à l’étanchéité des locaux, au nettoyage strict des tapis qui doivent être systématiquement débarrassés de tous les insectes et reptiles et, aussi, à condition de rechercher de nouvelles dessertes pour conforter la rentabilité de l’investissement.

Il est bon, c’est vrai, de bâtir un nouvel aéroport mais il faut bien qu’il soit différent de celui qu’on avait. Salut !

Ely Abdellah



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 2181

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • lass77 (H) 21/07/2017 08:01 X

    Un trés bon article. J'avais dénoncé ici tout comme les personnes sensées de ce pays ont pensé du mal de ce nouvel aéroport qui n'avait pas lieu d’être. Aucun Mauritanien n'avait besoin de cet aéroport qui a reflété l'égo , l'orgueil de nos autorités. On nous a promis des A380 , des millions de voyageurs par an etc... Tout le monde se rend compte de la douche froide. Que du gachis. On aurait fait d'amener des usines , construire des autoroutes , des TGV comme nos voisins du Sud et du Nord , j’espère que la jalousie ira de coté la prochaine fois.

  • bleil (H) 21/07/2017 00:26 X

    Excellent, vous n'etes pas savoir le rappot entre la musique et une symphonie de Bethoven ... bâtir un nouvel aéroport militaire c'est bon, c'est fait et c'est Oumtounsy ... mais un aéroport civil, à l'image de ce qui est prescrit par l'organisme international de l'aviation civile (OACI), il faut bien attendre encore que l'on retrouve un pouvoir légitime, soucieux des interets du pays! SANS RANCUNE AUCUNE POUR LES "BATISSEURS" ET LA MEDIOCRITE DE FLAGORNEURS DES REGIMES MILITAIRES...

  • Belphegor (H) 20/07/2017 21:53 X

    Très bonne analyse, les défauts de l'ouvrage au niveau architectural n'est pas une surprise puisque l'entreprise qui a obtenu ce marché de gré à gré n'a aucune expérience dans le domaine de la construction d'infrastructures aéroportuaires mais c'est néanmoins une très bonne chose de l'avoir bâti assez loin de la ville vu le danger potentiel que représentait l'ancien situé en plein Nouakchott, quand vous voyez des catastrophes aériennes dans d'autres pays on n'ose pas imaginer les énormes dommages collatéraux si il y avait eu de telles tragédies avant l'inauguration de la nouvelle aérogare.

  • brabak (H) 20/07/2017 19:13 X

    C'est unique dans le monde.Ce n'est qu'en Mauritanie qu'on voit ce genre de choses.

  • leguignolm (H) 20/07/2017 17:45 X

    Que dois-je dire un pays dirigé par des "Jouha" il est tout à fait normal que ce pays se développe dans la médiocrité.Chapeau Mr!Ceci est un cas parmi tant autres. J'espère, qu'on a fini le cas des avions à porte bagage posé sur le toit de l'appareil volant imitent oiseux naturel (avion). Quand un ami nous parla l'état de dégradation,qu'il avait vu ça à l'ancien aéroport, qu'il avait un avion à porte !

  • jakuza (H) 20/07/2017 17:33 X

    Un article utile et ... agréable! D'accord pour l'accès du public, en s'assurant que les nuisibles soient identifiés et ... boutés dehors!