30-07-2017 21:00 - Les disciples et fidèles de l’Erudit Ould Cheikh Sidiya en colère contre les propos du maire de Zouératt (En images)

Les disciples et fidèles de l’Erudit Ould Cheikh Sidiya en colère contre les propos du maire de Zouératt (En images)

Tawary - Les disciples et proches de l’Erudit mauritanien, Baba Ould Cheikh Sidiya ont investi, ce dimanche matin, la rue dans la ville de Boutilimitt pour dénoncer les propos « offensants » véhiculés par le maire de Zouératt à l’encontre de feu Ould Cheikh Sidiya, au cours du meeting du président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Au cours du sit-in, ils scandaient des slogans sur lesquels on peut lire: "Nous sommes tous BABA".

Devant des milliers de personnes, le maire Ould Baya avait déclaré que « l’hymne national est élaboré par un homme qui collaborait avec le colonisateur » apprend-on. En plus, qu’il est chanté par un peu petit groupe de personnes, rapporte un protestataire.

"Cet érudit adorable et proche d’Allah mérite un respect éternel" selon les manifestants. « Traiter cet homme qui a marqué l'histoire, l’humanité et l’Islam d’un collaborateur avec le colonisateur ne choquent pas seulement les mauritaniens mais l’humanité toute entière », introduit l’un des disciples d’Ould Cheikh Sidiya.

En guise de riposte à ces propos "infondés" et qu’aucune autorité n’a démenti, les manifestants ont rendu public une déclaration dans laquelle ils signalent qu'une série de marches et de sit-in seront tenus mercredi et jeudi prochains à Boutilimit et à Nouakchott.

-------








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 3814

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • craicra (H) 31/07/2017 14:07 X

    L’histoire d’un pays ne peut être l’apanage de qui que ce soit. Tout le monde a le droit de tout savoir sur quiconque ayant passé par là. Il y a des faits historiques qui sont têtus et que personne ne peut nier, encore moins empêcher autrui d’en parler. Le maire de Zouerate n’a dit que ce tout le monde connait et répète depuis la nuit des temps : Le texte adopté pour hymne national est antérieur à l’existence même de la république de Mauritanie, ceux qui l’ont choisi l’ont fait sans en référer au peuple alors qu’il temps de le faire, en voici l’occasion. Mais où est le mal ? S’il y en a qui veulent gâcher la campagne du gouvernement pour le oui aux amendements constitutionnels, qu’ils s’en aillent par la voie qui a le mérite d’être ouvertement suivie par le bien connu de tout le monde et petit fils de cheikh sidiya paix à son âme, qu’on se doit de laisser se reposer.

  • jakuza (H) 31/07/2017 07:07 X

    Cette manifestation, pacifique il se doit à Boutilimit, véhicule l'idée que l'hymne, national SVP, ne peut être défendu que par des Boutilimitois ...?

  • jakuza (H) 31/07/2017 07:01 X

    bleil (H), Cheikh Sidya est, certes, un grand savant mais pas un résistant. Il est historiquement établi non pas qu'il a collaboré mais qu'il a estimé que l'arrivée, conçue au départ pacifique, des français allait mettre fin à une certaine anarchie liée au règne des "guerriers" arabes au Trarza. C'était une démarche qui n'avait rien de déshonorant mais qui a été mise en échec par les tenants de la lutte armée contre la pénétration coloniale qui imposèrent leur schéma en tuant Copolani en 1905, obligeant la France à sortir son plan B, la guerre jusqu'en 1932 après que fut tué l'émir de l'Adrar... Bien sûr l'histoire de la résistance est une longue histoire qui ne se réduit pas à cela ...

  • MAROU2015 (H) 31/07/2017 03:56 X

    Pourtant si nous n avions pas été colonisés nous n aurions pas été un état comme les autres. Nous ne devons pas être ingrats envers la FRANCE.

  • ardombantou (H) 30/07/2017 23:02 X

    Loin de défendre ould Baya, nous devons raconter le passé de chacun, tous ne peuvent pas être des héros, il y a bien eu des collaborateurs. Lisez le journal officiel du lieutenant Cherry du 4 Avril 1911, lui, officier français de l'armée coloniale a bien dit que les oulad berou de Boutilimit étaient des collaborateurs, que le chef lui meme avait mis sa dune à la disposition de l'officier français, un signe de soumission. Pourquoi vous ne voulez pas qu'on cite les collaborateurs?

  • bleil (H) 30/07/2017 21:23 X

    Je pense que Ould Baya n'a pas fait attention, comme d'habitude, à ce qu'il dit ... c'est quelqu'un qui s'est sucré avec Ould Taya et continue d'etre le flagorneur attitré de la république Aziz ... Ceux qui font la fiété des générations passées et présentes, ce sont nos grands hommes qui ont contribué à la création de l’Etat … Parmis ceux-là Cheikh Sidiya, par sa conscience politique et historique était le père et le précurseur de notre Résistance ... Il est normal qu'il ne soit pas connu de gens issus de milieux socialement exclus du domaine des idées et du savoir !

  • samboy (H) 30/07/2017 21:09 X

    quoi? ils vont voter non au referendum du Général? attention il va vous faire comme il a fait à votre président Sidi ould cheikh abdallah.

  • samboy (H) 30/07/2017 21:05 X

    pour quoi répondre à un inculte descendant des incultes. c'est une perte de temps.