05-08-2017 13:07 - Mohamed Ould Abdoul Aziz : « L’Union Européenne n’est pas le baromètre de la vérité »

Mohamed Ould Abdoul Aziz : « L’Union Européenne n’est pas le baromètre de la vérité »

Le Quotidien de Nouakchott - Plus d’un million d’électeurs mauritaniens ont commencé à voter très tôt ce matin pour des amendements constitutionnels portant, entre autres, changement du drapeau et suppression du sénat.

Le président de la République, Mohamed Ould Abdel Aziz, a voté au bureau du domaine à Nouakchott en compagnie de son épouse.

A sa sortie du bureau, il a été interpellé sur l’absence d’observateurs de l’Union européenne pour ce scrutin boycotté par l’opposition. Ould Abdel Aziz a donné la réponse suivante :

"L’union européenne n’est pas le baromètre de la vérité. Seuls les gens qui ont l’esprit encore colonisés posent ce genre de problèmes. L’opposition n’a pas boycotté. C’est une infime partie de l’opposition, je dis bien une infime partie, en déliquescence, qui n’existe que sur papier, une opposition virtuelle sur les réseaux sociaux."



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 4361

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • maham68 (H) 05/08/2017 22:27 X

    Pertinente l'assertion du Président, tant que les chaînes mentales du colonisé ne sont pas brisées l'africain ne se construira pas . Kagamé a rompu avec ses anciens colons et son pays à fait un bond spectaculaire et sa réélection non observée par l UE est saluée de tous

  • a.bennan (H) 05/08/2017 21:55 X

    La Mauritanie continuera à se construire et à se défendre sans les Negros et leurs ex-negriers européens,d'où la réponse du tac au tac du Président de la République.

  • foutatoro (H) 05/08/2017 19:16 X

    Le pseudo presi nationaliste a encore parlé. Malheureusement, l'UE est le premier partenaire économique de l'erreur coloniale. Et sans les bandits de l'UE il n'aurait pas pu imposer son putsch. Revenons à la puissance coloniale la plus mal inspirée de la voie lactée, nous nous souvenons tous du rôle joué par le mafieux francolibanais Robert Bourgi dans le fameux mouvement de rectification. Et je ne parle pas des médecins français s'occupant de la "balle amie". Le drame de ce "pays" c'est de croire être le nombril de la terre alors que sur l'échiquier international il ne pèse même pas l'équivalent d'une petite province de la minuscule létonie. Nous ne sommes RIEN.

  • sammbasy (H) 05/08/2017 16:43 X

    Continue à délirer, la réalité s'imposera. Comme tous les dictateurs et petits illuminés, tu ne verras jamais venir ta fin !

  • Bertrand (H) 05/08/2017 15:17 X

    J'ai de la sympathie. Une forte sympathie pour cet homme fier et déterminé. Il dit des vérités qui contredisent le mensonge dans laquelle on nous fait vivre. Les européens ne pensent que leurs centres et à un monde uniforme dans contradiction. Ils ne veulent pas sur cette terre des fois des victimes des genocides d'Afrique d'Asie des Amériques et de l'Europe. La ou ils ont décimé des peuples pour construire des pays sur leur cadavres.La ou ils ont utilisés des bombes atomiques des armes de destruction massive des armes biologiques bacterilohuques l'espionnage la progragande le faux et l'usage de faux après plusieurs siècles de colonisation pendant les duels ils ont pillé et appauvri toute la planète.Qu'est ce qu'ils peuvent nous apprendre?

  • diallel (H) 05/08/2017 15:17 X

    Pourtant vous avez appelé des constitutionnalistes européens pour faire passer l'article 38 et justifier votre référendum quelle contradiction cher président.

  • ariamarib (H) 05/08/2017 13:38 X

    M. Le Président vous avez malheureusement coché sur la mauvaise case de l'histoire. Votre entourage vous mène sur le chemin de Kadhafi, Bachar, Sissi que la plupart des Oulémas considérèrent comme des mécréants : ils ont perdu dans ce bas monde et perdront dans l'ai delà ! Un conseil: Repentez vous, M. Le Président, ... donnez le pouvoir au peuple dans de bonnes conditions avant qu'il ne soit trop tard.

  • kalidou gueye (H) 05/08/2017 13:33 X

    Si l union l UE n est pas le baromètre de la vérité c est aujourd'hui que tu le dis. Pourtant c est grâce à elle que tu es aujourd'hui président après ton coup d état. Tu as minimisé la majorité des sénateurs et la tu viens minimiser l écrasante majorité de l opposition. Président soit objectif. Ce référendum reste et restera illégitime et illégal.