08-08-2017 20:00 - Le climat et les flux migratoires en tête des sources d’inquiétude en Afrique, selon Pew Research Center

Le climat et les flux migratoires en tête des sources d’inquiétude en Afrique, selon Pew Research Center

Agence Ecofin - Le changement climatique arrive en tête des dangers qui suscitent la plus grande inquiétude en Afrique subsaharienne en 2017, selon un sondage publié le 1er août par le think-tank américain Pew Research Center. 58% des personnes interrogées dans le cadre de cette étude pensent que le dérèglement climatique est le plus grande menace qui les inquiète.

Ce taux cache de fortes disparités entre les pays de la région. Au Kenya, 76% des personnes sondées estiment que le changement climatique est le plus grand péril qui guette les populations locales contre 64% en Tanzanie, 59% en Afrique du Sud, et 49% seulement au Nigeria.

A 55%, les flux des migrants quittant les zones de conflit est la deuxième plus grande source d’inquiétude des populations d’Afrique subsaharienne. Viennent ensuite l’Etat islamique (54%), les cyber-attaques provenant de l’étranger (53%) et la situation de l’économie mondiale (15%).

Le sondage réalisé auprès de 42 000 personnes dans 38 pays du monde a, par ailleurs fait ressortir que l’Etat islamique est le danger qui suscite la plus grande inquiétude pour plus de 62 % de la population mondiale. Daech est la menace citée en tout premier dans 18 pays situés essentiellement en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis.

L'autre préoccupation dominante est le changement climatique (62%). Elle est prioritairement évoquée dans les régions d'Afrique et d'Amérique latine.

Viennent ensuite, dans l’ordre, les cyber-attaques provenant de l’étranger qui inquiètent 51% de la population du globe, ex-æquo avec la situation de l’économie mondiale, les migrants provenant des zones de conflit (39%), l’influence des Etats-Unis dans le monde (31%), l’influence de la Russie (31%) et l’influence de la Chine (31%).



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Agence Ecofin
Commentaires : 0
Lus : 531

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)