03-09-2017 15:51 - Messaoud O.Boulkhair déclare avoir reçu 20 Millions d’UM de la part de O.Bouamatou (Vidéo)

Messaoud O.Boulkhair déclare avoir reçu 20 Millions d’UM de la part de O.Bouamatou (Vidéo)

Adrar Info - Dans le cadre des enquêtes menées actuellement par la police Mauritanienne chargée des crimes économiques avec un certain nombre de sénateurs, syndicalistes et journalistes pour avoir reçu de l’argent de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou,

des internautes ont diffusé sur Facebook un clip vidéo reprenant une précédente émission de la chaîne mauritanienne officielle "Al Mouritanya", dans laquelle le leader du parti APP Massaoud Ould Boulkheir, a déclaré qu’il avait reçu 20 millions d’Ouguiyas de l’homme d’affaires Mohamed Ould Bouamatou, lors des élections de 2007.

Ces internautes ont été surpris par le fait que la police des crimes économiques n’a pas réagi à l’époque et qu’elle n’ait pas interpellé Messaoud pour avoir reçu des pots-de-vin de la part Ould Bouamatou, alors que depuis quelques jours, elle s’acharne à interpeller tout opposant censé avoir obtenu de l’argent provenant de cet homme d’affaires même s’il s’agit d’aide ou de dons gratuits.

Pour voir la vidéo, cliquez :







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 11
Lus : 6336

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • bihibihi (H) 06/09/2017 08:15 X

    Messaoud est une référence nationale.Un monument de l'histoire de notre pays.

  • Bertrand (H) 04/09/2017 10:02 X

    Le President Messoud est un home propre, d'une autre envergure. Il est respectable, n'a rien à cacher et recevoir une subvention en politique c'est tout à fait ordinaire. Ce qui est reproché aux sénateurs s'est d'après ce qui se dit d'avoir reçu cet argent pour faire partie d'un complot.

  • LE PARRAIN (H) 04/09/2017 09:41 X

    Messoud est un homme sincère et honnête. Cette déclaration n'a rein avoir avec le dossiers des corrompus ex sénatro- journalisto- syndicalo-politiques.

  • medabdul (H) 03/09/2017 19:56 X

    Mais on n'a rien demande a cette vieille fripouille comme dit l'autre,bleil,et Aziz lui a donne combien? Avec ses retournements de veste ou de seroual,lui qui disait qu'Aziz en 2008 a de grosses joues et qu'il mangeait trop, comment se fait il qu'il ne sort plus du palais? lui a qui ould bederdine disait qu'un esclave ne peut jamais oublier son maitre, ce fils d'esclave et arrière petit fils doit se taire.

  • abouth (H) 03/09/2017 18:40 X

    Celui qui ne respecte pas le président Messaoud, ne respecte pas la Mauritanie et les Mauritaniens... Les délinquants qui ont trempé dans le scandale de la corruption en cours d'instruction, veulent nuire au pays, par tous les moyens possibles et imaginables , y compris en essayant vainement d'éclabousser les personnalités les plus respectés, tel le PR Messaoud...

  • med3724 (H) 03/09/2017 18:28 X

    Décidément, nous avons la plus maivaise presse de la terre; pourquoi vouloir souiller un monument de la politique mauritanienne, comme Mr Messaoud Ould Boulkheir, se trouvant à l'étranger pour soins médicaux, dans une affaire avec laquelle il n'a rien à voir? Ce dont il est question devant les tribunaux actuellement c'est une affaire de corruption avérée, touchant des journalistes, des ex-sénateurs et des syndicalistes-politiciens... Quel rapport avec le doyen Messaoud?

  • jakuza (H) 03/09/2017 17:24 X

    Sidikader200 (H), les sénateurs n'ont jamais fait campagne contre les amendements et ont donc surpris en votant contre. Une traitrise pour les sénateurs de la majorité. A ce que j'ai compris on leur reproche d'avoir été corrompu pour ce vote fantoche! Nul part je n'ai vu qu'on leur reprochait d'avoir fait campagne contre le référendum ...

  • Sidikader200 (H) 03/09/2017 16:40 X

    Jakuza, De quoi sont accusés les sénateurs si ce n'est d'avoir reçu des contributions dans le cadre de leur campagne contre le référendum sauf que eux nient catégoriquement cette accusation alors que Messaoud lui reconnaît publiquement sur la tv nationale avoir reçu la contribution qu'il a reçue de Bouamnatou et pas une petite contribution , 20 millions s'il vous plaît. Notre Kim national s'est couvert de ridicule .

  • bleil (H) 03/09/2017 16:35 X

    La vielle crapule a toujours agité la poche de son boubou pour recevoir de la pitance des tenants du pouvoir, surtout ceux qui ont la mainmise sur les deniers publics ... les militaires ont besoin de ces fripouilles qui vendraient leur mères pour une poignée de dollars §

  • jahil (H) 03/09/2017 16:32 X

    La loi n° 2016.014 relative à la lutte contre la corruption invoquée dans l’Affaire Ould Ghadda – Ould Bouamatou, a été adoptée par l’Assemblée Nationale et le Sénat lors de la session budgétaire novembre 2015 / janvier 2016, et promulguée par le Président de la République le 15 avril 2016. Elle ne peut donc pas être appliquée à des présumés crimes économiques commis en 2007.

  • jakuza (H) 03/09/2017 15:55 X

    Recevoir une contribution lors d'une campagne électorale ouverte n'est pas un crime économique et vous le savez!