14-11-2017 00:30 - Rachid : Rencontre internationale des citées détruites par la guerre et ressuscitées

Rachid : Rencontre internationale des citées détruites par la guerre et ressuscitées

Le Calame - La ville de Rachid, capitale de la commune de Wahaat, située à 40 Km à l’ouest de Tidjikja va abriter, du 15 au 17 novembre, une rencontre internationale des cités détruites par la guerre puis ressuscitées.

Plus 15 villes du monde, 50 visiteurs internationaux et 500 visiteurs nationaux sont attendus dans cette cité dont la ville ancienne avait été détruite, le 16 août 1908, suite à un bombardement les forces coloniales françaises.

Organisée en collaboration avec la Fondation Wask et l’organisation Turathna et placée sous le haut patronage du premier Ministre, cette rencontre se veut une vitrine nationale, une expression de la paix sociale et de cohésion nationale.

La Rencontre de Rachid est une réponse à l’appel du président de la République Mohamed Ould Abdel Aziz, qui, après avoir visité les ruines de l’ancienne ville de Rachid, détruite par un bombardement des troupes coloniales françaises, en 1908, avait lancé un appel aux scientifiques et intellectuels mauritaniens à s’atteler librement à la réécriture de l’Histoire de la Résistance nationale et de l’histoire en général.

Expliquant les raisons qui ont poussé sa commune à organiser cette rencontre, le maire de Rachid, Dr Mohamed Ould Dié, disait, sans son discours devant le président Aziz, en visite à Rachid : « De tous temps et partout sur Terre, il est arrivé que la cruauté humaine outrepasse la dignité de façon insupportable et la salisse à tout jamais...…

Au temps des Droits de l’Homme, peut-on encore laisser à la guerre tant de droits ? N’est-il pas temps de faire ensemble que le Droit International protège les communautés des excès de la suprématie en instaurant un Droit durablement dissuasif jusqu’au-delà du temps et des espaces, afin que : plus jamais cela !N'est-ce pas là un Devoir et un Droit de l'Homme sur lequel il faut se pencher définitivement?»


Ainsi, le maire proposait la présente rencontre « afin que toute guerre ne puisse plus se faire près des foyers de nos enfants, rencontrons-nous à Rachid (Mauritanie).»

Durant les trois jours, les participants suivront des ateliers de réflexion pour l’institution d’un outil universel de protection des villes contre la destruction par les conflits armés, des excursions dans les sites touristiques de la commune, des soirées artistiques et folkloriques, des débats sur l’opportunité d’un projet de texte en vue d’une Charte globale et de sa teneur…

A cette occasion, les maires se réuniront autour de l’institution d’une organisation internationale des villes détruites par la guerre et ressuscitées ; ils désigneront des membres d’une commission internationale pour l’élaboration d’un projet de texte en vue d’une Charte globale qui accompagnera la Déclaration de Rachid. Le séjour à Rachid sera sanctionnée donc par un projet de document final de la Déclaration de Rachid et de prémisse de Charte internationale.

Sur le leur retour, les participants à la rencontre de Rachid effectueront une visite de la vielle ville de Tijikja avec des explications sur le siège du fort et de l’exécution de Coppolani, un arrêt sur le site de la bataille de Nimlan avec des explications et avec une pause thé sur le site crucial du combat, ils prendront un déjeuner sous la forêt, au creux de la Tamourt N’Aj.

Pour l’histoire, les villes suivantes ont toutes été détruites par la guerre puis ressuscitées: Varsovie - Troie - Thérouanne - Tétouan - Tahert - Tadmor (Palmyre) - Syrte - Sijilmassa - Saint-Pétersbourg (ex Stalingrad) - Saint-Nazaire - Saint-Malo - Saint-Lô - Rouen - Rome - Reggan - Rachid - Nagasaki - Munich - Mossoul - Misrata - Lorient - Londres - Loango - Léningrad - Le Havre - Kuneitra - Kumasi - Koumbi-Saleh - Kilwa - Hiroshima - Hambourg - Guernica - Grosny - Grand Zimbabwe (Masvingo) - Gérasa - Gazza - Fort-Carolina (Jacksonville) - Falloujah - Évreux - Edo (Benin City) - Dresde - Dariya - Coventry - Carthage - Caen - Brest - Bastogne - Babylone (Baghdad) - Aoudaghost - Alep - Abadan -



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 521

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)