06-12-2017 09:54 - Le gouverneur de la BCM met en garde contre les tentatives de falsifier l’ancienne monnaie

Le gouverneur de la BCM met en garde contre les tentatives de falsifier l’ancienne monnaie

Sahara Medias - Le gouverneur de la banque centrale de Mauritanie a mis en garde mardi contre les opérations de falsification que certaines personnes seraient tentées de faire particulièrement pour les grandes coupures et notamment le billet de 5000 ouguiya de l’ancienne monnaie.

Lors d’une conférence de presse tenue au siège de la banque centrale, Aziz O. Dahi a affirmé que son institution a pris toutes les mesures nécessaires pour empêcher de telles pratiques.

Ces mesures, ajoute O. Dahi ont été coordonnées avec l’armée nationale et l’ensemble des services de sécurité, en plus de la mise en place d’appareils de détection des billets falsifiés sur différents points du pays.

La Mauritanie se prépare, dès le 1er janvier prochain à retirer progressivement l’ancienne monnaie, une opération qui devra se poursuivre jusqu’à la fin de l’année alors que sera mise en place une nouvelle monnaie.

Le gouverneur de la BCM n’a pas exclu que certains falsificateurs tenteront de profiter de cette occasion pour faire passer des billets contrefaits, particulièrement des billets de 5000 UM, précisant que la circulation de ces billets s’arrêtera dès la fin du mois de janvier au niveau des banques primaires, pour les limiter à la banque centrale qui dispose d’outils plus performants pour détecter les billets falsifiés.

Il a révélé que la falsification de l’ancienne monnaie a pris de l’ampleur ces dernières années, citant la découverte d’une imprimerie pour les billets de banque lors d’une opération sécuritaire, en plus de la découverte d’opérations de falsification au niveau de certains centres commerciaux internationaux comme celui d’Ali Baba, connu mondialement.

O. Dahi a affirmé que la nouvelle monnaie qui sera mise en circulation en janvier prochain limitera la contrefaçon car plus sûre et plus solide.

Il a insisté sur la nécessité pour les citoyens d’éviter le recours au marché noir pour écouler leurs billets et de s’adresser plutôt aux banques plus sûres.

La banque centrale de Mauritanie a lancé mardi une vaste campagne destinée à explique les récentes décisions prises par l’institution monétaire relatives à une nouvelle monnaie de nature à limiter la contrefaçon, la suppression d’un zéro, des mesures à même de redonner confiance à la monnaie et réduire la masse monétaire en circulations dans le pays.

Le gouverneur de la BCM a nié tout lien entre les nouvelles mesures et une baisse de la valeur de la monnaie nationale, ou quelconque relation avec le fonds monétaire international, ajoutant que la Mauritanie est un état souverain qui a pris ces mesures dans le cadre d’une stratégie nationale que la banque centrale a pris soin de préparer pendant quatre ans.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 2610

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • medabdul (H) 06/12/2017 18:47 X

    JE l'avais il y'a deux jours, des faussaires de hauts calibres se sont enrichis avec de vrais faux billets de 5000 um monnaie de singe, et parmi ceux la mêmes qui mettent en garde; on se connaît dans ce pays, ils sont riches en milliards d'ouguyas,et ils seront les premiers a les changer a la BCM ce qui fera moins de volume en espèce.

  • zelimkhan2 (H) 06/12/2017 17:23 X

    Ali Baba original, nous le connaissons tous. Hahahaaaa

  • Thiey-Nktt (F) 06/12/2017 13:22 X

    Monsieur le gouverneur, avec tout le respect que l’on vous doit, je ne crois que vous devez dire aux mauritaniens, que nous avons pris en flagrant délit des personnes falsifiés notre argent et que nous connaissons les emplacements, je crois qu’il est aussi dangereux de votre part de savoir que des personnes falsifies l’argent et on ne les arrêtent pas, c’est quoi cette façon de parler, j’ai vu et je connais le voleur mais je l’avertis de sa prochaine tentative de voler, où bien, le vrai voleur c’est toi et ta famille, il faut arrêter quand même.

  • wakhty (H) 06/12/2017 11:12 X

    Ehhhhh oui apres que vous avez permis à tout vos parents dépuis des année à falsifier cette monaie jusq'a leur enrichichement massif , pour venir nous faire le pompier puromane maintenant .

  • juif53 (H) 06/12/2017 10:12 X

    Ce gouverneur n'est que la voix de son maître.