12-01-2018 20:16 - Baba Maal fait vibrer SENO BOUSSOBE au rythme du Yela [PhotoReportage]

Baba Maal fait vibrer SENO BOUSSOBE au rythme du Yela [PhotoReportage]

Journal Le Terroir - Après un accueil populaire et très chaleureux à partir du poste frontalier d’Aéré M’ Bar par les hauts cadres du village, en présence de Diop Yaya Abda, 1er adjoint au maire de la commune (représentant le maire DIENG Mamadou Abdoulaye) absent pour des raisons de santé, du député du département, Mika Birama Fall, M. M’baye Baba Younouss, M’baye Baba Younouss, Chef  Département Contrôle de Gestion /SMCP, N’Diaye Yongane, transporteur.

Les représentants des parrains dont madame, Aîssata Thiam épouse de ThiamDiombar et M’Bana Diallo, ami de DIOMBAR.

Un imposant cortège motorisé de plusieurs dizaines de véhicules s’est ébranlé du poste frontalier en passant par Aéré M’Bar où une foule immense chantant et dansant a réservé un accueil digne d’un chef d’Etat au roi du Yela. C’est vers 18heures 30 mn que l’artiste a foulé le sol de Seeno Boussobé, accueilli par des femmes, des jeunes et des vieux (Halpulaar et Maures).

Il est reçu sur un grand podium aménagé dans une vaste clôture par les villageois où se sont déroulés les concerts animés,un peu plus tard par Baba Maal. L’un des moments forts de l’arrivé de l’artiste qui ira ensuite héberger dans la Villat du transporteur N’Diaye Yongane ; fils de feu Yongane Alassane, le parlementaire de Bababé.

Les autres membres de l’orchestre, Mansour Seck, l’éternel ami de BABA, Mama Gaye, le supergrand guitariste, Pam, Barou Sall ainsi que d’autres journalistes et animateurs de radio Mauritanie (M’Bodj Abou Mariata, Ahmed O Tolbé, le doyen Mamadou Guèye ainsi que le directeur financier de la radio) seront logés chez M’Baye Baba Younouss.

Cette grande manifestation culturelle était placée sous le haut patronage de son, Excellence Monsieur Mohamed Abdel Aziz, Président de la République et sous le Co-parrainage effectif de Messieurs :

- Thiam Diombar, Conseiller à la Présidence de la République

- Bâ Abdoulaye Mamadou, Maire de la commune de Bababé et Directeur Général de la SMCP

- Colonel Mohamed Vall Ould Maayif, Directeur Général de DGSE

L’événement a été rehaussé par la présence du Secrétaire Général du Ministère de la Culture, du Wali du Brakna, du Hakem de Bababé, du Directeur de la Sureté Régionale du Brakna, du Commandant de la Brigade de la Gendarmerie de Bababé, du Hakem Moucaid de Bababé, du Premier Adjoint au Maire de la Commune d’Hairé m’bar, du Commissaire de Police de Bababé, du Commandant de la garde à Bababé, des conseillers municipaux de la commune d’Hairé M’bar, des représentants des parrains et de plusieurs cadres et notables des villages voisins. Beaucoup d’organes de presses ont fait le déplacement à Séno Boussobé tels que : la Radio Mauritanie, la 2stv, le journal Terroir ….

Les tarifs, peu élevés selon la plupart des gens interrogés n’ont pas empêché les fans de l’artiste de rentrer en masse, bravant le froid excessif qui soufflait, cette soirée du 6 janvier.

Aéré M’Bar, Wothie, SeenoKuna, Bababé, Cas-Cas, HairéGolléré, Dioudé, Fondé, Boghé, bref ;un grand nombre de gens venus des villages du LAO et du Fouta ainsi que les éléments de la diaspora du village ont fait le déplacement dans le village très enclavé de Seeno Boussobé où les poteaux électriques n’attendent que le démarrage.

Dès que Mansour SECK a fait son apparition, drapé dans très beau boubou de classe, de marque "Khoumeîni" qui lui été offert dans la soirée même par M’Baye Baba Younouss, l’on était certain que le lead vocal du "Dandé Léniol"ne tarderait pas à apparaitre.

C’est vers 2 H 30 mn du matin, que le roi du Yela fit son apparition devant le publicqui ″s’enflamme″.

Apparu en forme, le roi du Yela entonna ainsi ; ses rythmes endiablés qui surchauffent la foule, plongeant l’assistance dans une ambiance indescriptible. Le chanteur marque une petite pause avant de prononcer plusieurs fois "Seeno Boussobé","Seeno Boussobé", "Seeno Boussobé" qui déchaine l’enthousiasme du public.

Dans le premier morceau, le chanteur égraine le nom de son vieil ami, Hamdou Gadio ainsi les noms des jeunes N’Diaye Yongane, M’Baye Baba Younouss, de ses vieux compagnons dans l’orchestre, Mansour SECK, Mama Gaye entre autres. Tonnerre d’applaudissements du public. Les grandes et petites dames défilent pour distribuer des billets tout neufs au roi du Yela.

Les hommes aussi. Mêmes d’autres invités de marque, comme d’habitude dans les soirées de Baba ont distribués beaucoup de billets d’argent, plusieurs fois pour que leurs noms soient entonnés par le roi du Yela.

Le deuxième jour en début d’après-midi, les villageois de Seeno Boussobé organisent une exposition culturelle et artistique dénommé "Fina Tawa". Une prestation qui a vu la participation du secrétaire général du ministère de la culture ainsi que du Wali du Brakna, les autorités civiles et sécuritaires de la région.

Le soir, la superstar tient en haleine le public jusqu’à l’aube. Ce qui fait dire aux populations de SENO BOUSSOBE que Baba Maal a rempli son contrat. Le bénéfice récolté de ces soirées sera réinvesti dans les secteurs sociaux du village, la santé et l’éducation.

Une mention spéciale à l’architecte Samba Ba et son équipe pour la conception et la réalisation du très somptueux Podium et de l’arène ayant abrite l’événement. C’est un don, ce qu’il a, lui Baba Maal. Réussir à fédérer les Maures et les Négro-Africains, il faut être un artiste de la dimension de Baba pour oser le faire !

Daouda Abdoul Kader Diop

------------

Avec Cridem, comme si vous y étiez...

























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2166

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • nemahaidara (H) 12/01/2018 23:20 X

    Seykin Baba a aussi fini par vendre son âme au diable . D’ailleurs son répertoire qui ne se renouvelle plus ressemble de plus en plus à du réchauffé . Heureusement que dans notre pays même l’espoir est vivant avec les awlad bilan, Jam min tekki ...etc

  • medabdul (H) 12/01/2018 23:17 X

    seno boussobe,village très enclave, ni electricite,ni eau courante, un bled fatigué,et ces guignols se pavanent....thieye! ces toucouleurs.