18-01-2018 09:00 - La France, attentive à la question des droits de l’homme en Mauritanie

La France, attentive à la question des droits de l’homme en Mauritanie

Alakhbar - La France - comme observatrice - est attentive « aux cas individuels [des droits de l’homme en Mauritanie] dont certains sont actuellement pendants devant la Justice », a déclaré son ambassadeur à Nouakchott, Joël Meyer (Voir photo).

«Mais c’est à cette dernière institution (la justice) qu’il incombe, selon l’expression consacrée, de dire le droit », a tenu à préciser le diplomate. Joêl Meyer affirme croire que, « comme en Europe d’ailleurs, ce qui est important et relève de la responsabilité collective, c’est le "vivre ensemble". C’est l’intérêt de tous ».

L’ambassadeur reconnaît en même temps « le parcours accompli ces dernières années [en Mauritanie] pour faire prévaloir l’Etat de droit, la gouvernance, les libertés publiques » et souligne « les efforts pour parvenir à un développement inclusif qui réponde aux besoins vitaux -lesquels sont autant de droits fondamentaux- de l’ensemble des populations, comme accéder à une santé et à une éducation de qualité ».

Joël Meyer qui a accordé une longue interview à l’hebdomadaire arabophone Alakhbar-Info dans sa livraison de ce mercredi 17 janvier, aborde, entre autres, le référendum sur la Constitution et la question du 3e mandat dont certains réclament pour le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Il évoque la coopération entre Paris et Nouakchott et la conquête chinoise de l’Afrique dont la Mauritanie.

L’ambassadeur français revient largement sur la force africaine du G5 Sahel, ses rapports avec Barkhane, les réticents de certains pays et la volonté d’autres d’y adhérer.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 2249

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • mohamed hanefi (H) 18/01/2018 12:19 X

    Messieurs. La France se soucie de la Mauritanie, comme elle se soucie de tout ce qui peut en bien ou en mal influencer ses intérêts. Comme toutes les puissances et les "moins puissances", d'ailleurs. La Mauritanie résoudra tous ses problèmes intrinsèques, elle-même, par elle-même, ou périra par ses propres mains, dans ses propres fautes. Depuis un certain temps nous assistons à des phénomènes chez nous qui échappent à la capacité du raisonnement : -D'une part une tendance multicolore, multiforme et multi-origines, qui fait des mains, de la tête et des pieds, pour brûler le pays. Des groupes qui sachant pertinemment, où ils conduisent ce peuple, ne reculent devant rien, pour parvenir à leur fins. -Et d'autre part une gouvernance, qui s'occupe de savoir comment vivaient ses ancêtres, pour en faire des légendes, comment améliorer la luxure, pour y vivre en Paradis et qui laisse faire. Confiante et suffisante. Donc. Et retenez bien : -Quand on brûle son pays, on s'incinère avec lui inévitablement. -Et quand on fixe son regard sur le passé, on se dirige vers cette direction. Dans les deux cas, on est perdu. Et pour de bon.

  • Bertrand (H) 18/01/2018 11:38 X

    nemahaidara (H)ceux qui veulent abattre des gens qu'ils prennent pour cible à abattoir (surement à tort) feraient l'éloge du diable, ou de satan juste pour avoir des arguments qu'ils n'ont pas parce qu'ils ont tort sur toute la ligne.

  • nemahaidara (H) 18/01/2018 10:37 X

    Cessez de vous mettre le doigt dans l'oeil cela ne change en rien les réalités du monde . -Dire que les droits de l'homme sont plus respectés en Mauritanie qu'en France ne relève même pas du ridicule mais du répugnant . -Dire , la France ne doit pas... alors que vos enfants étudient en France , vous vous soignez en France , votre argent est déposé dans des banques commerciales en France .Tout ce qui dérange la France est automatiquement stoppé De grâce cessez votre cinéma à quatre khoums .Les véritables patriotes ne courent plus les rues et encore moins ne défendent pas l'abject ...

  • nemahaidara (H) 18/01/2018 10:37 X

    Cessez de vous mettre le doigt dans l'oeil cela ne change en rien les réalités du monde . -Dire que les droits de l'homme sont plus respectés en Mauritanie qu'en France ne relève même pas du ridicule mais du répugnant . -Dire , la France ne doit pas... alors que vos enfants étudient en France , vous vous soignez en France , votre argent est déposé dans des banques commerciales en France .Tout ce qui dérange la France est automatiquement stoppé De grâce cessez votre cinéma à quatre khoums .Les véritables patriotes ne courent plus les rues et encore moins ne défendent pas l'abject ...

  • KANTAKI (H) 18/01/2018 10:05 X

    L'ambassadeur français n'a pas à se mêler de la politique et des composantes politiques de notre pays. La Mauritanie ne se mêle pas ( ne s'ingère pas ) dans la politique française ! Mais chaque état peut prendre position et en tirer ou pas des conséquences... ce sera le cas pour la Mauritanie si le diplomate français va plus en avant dans ses "découvertes"... IRa ou ce mouvement dit abolitionniste est un mouvement qui milité pour une inversion des pouvoirs dans le pays sur la base de calculs arithmétiques aux résultats vrais ou supposés vrais... Une telle approche ne peut aboutir et pose une problématique vielle comme le monde,et qui n'échappe à personne au tire de ce faux débat fondé sur la loi des grands nombres ...

  • Bertrand (H) 18/01/2018 09:49 X

    Les droits de l'homme sont bafoués beaucoup plus en France qu'en Mauritanie. Je parle de l'homme (au sens universel du terme) pas de l'homme blanc, français de souche. Donc il faut éteindre l'incendie qui dévore sa maison avant de parcours des années lumières pour éteindre le mégot jeté par un autre à coté de sa demeure. Bleil(H) la France a perdu ces valeurs humaine et elle n'est plus qu'un petit pays qui joue sur la peur et qui terrorise ses citoyens d'origines africaines et asiatiques et ceux de confession musulmanes mais s'ils sont des français de souche comme disent les bêtisiers de la politique en France

  • rasshmar (H) 18/01/2018 09:48 X

    @bleil, en invitant la France à s'ingérer dans les affaires intérieures de votre pays, vous vous soumettez au néocolonialisme. C'est honteux et pitoyable !

  • bleil (H) 18/01/2018 09:19 X

    La France a bien le compas dans l'oeil comme on dit pour ce qui concerne la situation politique en Mauritanie ... Mais le péché mortel c'est d'avoir constaté des décennies durant la mal gouvernance et avoir laisser faire des idiots qui ont saccagé le pays et ses valeurs !