22-01-2018 11:11 - Bouchers en grève

Bouchers en grève

Le Calame - Les bouchers de Nouakchott sont en grève à partir de ce dimanche 22 janvier. Ces professionnels de la filière de vente de la viande protestent contre une décision de la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN), visant à les faire déménager vers un endroit qu’ils considèrent « non viabilisé » pour accueillir leur activité.

Ce mouvement de grève entraîne une forte hausse de la viande provenant de toutes les catégories de bétail sur le marché de Nouakchott. En plus du refus de se voir réinstaller vers un nouvel endroit, les bouchers dénoncent une décision de hausse d’une taxe journalière de 100 anciennes ouguiyas-10 nouvelles ouguiyas, sur toutes les catégories de bétail.

Mais aussi, une taxe désormais applicable sur les véhicules transportant le bétail, qui passe de 150 nouvelles ouguiyas, à 2800 nouvelles ouguiyas….

Ils réclament l’ouverture de négociations avec les autorités, qui pour leur part, exigent d’abord leur déguerpissement, avant toute idée d’ouverture de dialogue», explique Abdallahi Ould Mohamed dit Nahah, leader de la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM), une des 3 plus grandes centrales syndicales du pays.

Une délégation du Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), conduite par le président en exercice, Mohamed Ould Maouloud, a rendu visite au collectif des bouchers dimanche « pour témoigner de la solidarité de l’opposition vis-à-vis de leur combat ».



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2035

Commentaires (0)