02-02-2018 14:51 - SONIMEX : le certificat de décès officiellement signé

SONIMEX : le certificat de décès officiellement signé

Sahara Medias - L’assemblée générale de la société nationale d’import export, SONIMEX, a approuvé définitivement mercredi la liquidation de la société.

Cette société naguère sollicitée dans le cadre de la politique de lutte contre la pauvreté et la sécheresse, avait connu récemment d’importantes difficultés financières dues à des manquements et la corruption qui ont affecté la gestion de la société.

L’assemblée générale de la société avait tenu mercredi une réunion à Nouakchott et les actionnaires ont convenu, à l’unanimité, de déclarer la faillite de l’institution créée au début de l’indépendance du pays, au milieu du siècle dernier.

L’assemblée générale est constituée d’actionnaires des secteurs publics et privés.

Deux experts comptables ont été chargés de la liquidation de la société.

Il s’agit de Mohamed Lemine O. Bedi et Ahmed Chérif O. Cheikhna.

Le gouvernement mauritanien qui avait clairement annoncé sa volonté de liquider la société, avait décidé de transférer ses missions au commissariat à la sécurité alimentaire.

Seulement la liquidation de la SONIMEX ouvre la porte à une grande controverse dans le pays, surtout après l’ouverture de dossiers de corruption au sein de la société.

Pour l’opposition il s’agit là d’une volonté du régime de clore le dossier de ces manquements dans la gestion de la société.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1771

Commentaires (2)

  • hachmi (H) 02/02/2018 17:20 X

    C'est beaucoup mieux ainsi ces cadavres à l'envers ne sont que gloutons de la manne publique. Leur temps est révolu, la preuve l'un des derniers directeurs qui a vendu l'engrais en catimini au Sénégal et ailleurs sans se gêner

  • Tapaléé-Reek (H) 02/02/2018 17:11 X

    Elle ne sera pas la première et elle ne sera pas la dernière. Voilà ce qui se passe quand on gouverne sans contrôler et sanctionner les fautifs qui trainent les rue, on se base sur du faux et usage de faux, question est de savoir ou son parti ceux qui ont vidés la Sonimex depuis 10 ans sous le règne du président Aziz, ils sont dans les bureaux des différents ministères, certains accompagnent Aziz, on met les pays à genou et on vend le reste aucun compte à rendre pour ceux qui ont démolit tout cela.