02-02-2018 20:16 - Mauritanie : vers la création d’une agence de Promotion de l’Accès Universel aux Services

Mauritanie : vers la création d’une agence de Promotion de l’Accès Universel aux Services

Les Mauritanies - Le gouvernement mauritanien a décidé de créer l’Agence de Promotion de l’Accès Universel aux Services (APAUS), dans le but de rationaliser les ressources afin de mieux partager les fruits de la croissance.

Ce projet de loi a été, présenté, en conseil des ministres du jeudi 02 février. Cette mesure entre dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Postérité Partagée (SCAPP), qui s’est fixé comme objectif majeur de réaliser une croissance durable et inclusive à l’horizon 2030.

Un programme qui permettra à la majorité de la population d’accéder aux services sociaux de bases tels que l’eau, l’électricité et la télécommunication.

Commentant, le nouveau texte en marge du point de presse hebdomadaire, le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar Ould Diaye a indiqué que cette agence sera dotée d’un Fonds spécial à l’accès aux services de base.

Elle permettra de se rapprocher davantage aux populations démunies, en accélérant les processus de financement de certains projets vitaux (accès à l’eau potable, électricité, télécommunication).

Ould Diaye a souligné que l’Etat espère sur le prélèvement des impôts sur les sociétés de télécommunications et l’appui extérieur pour mobiliser le financement nécessaire de cette structure.

Ibrahima junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1690

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • El Houssein (H) 03/02/2018 08:12 X

    Vous avez passé à côté des objectifs visés. C'est un mélange de ce qui a été dit et ce qui n'a pas été dit. Au contraire le Gouvernement a décidé de dissoudre l'APAUS. Cette agence qui a rendu de grands services durant ces quinze dernières années aux populations dans l'équité, l'efficacité , la qualité et le bon encadrement. Elle vient de lancer un programme ambitieux dans le domaine de l'hydraulique, qui doit porter très haut le taux de couverture des besoins en eau. Malheureusement cette bonne agence est dissoute pour faire rentrer sa mission dans les rouages de l'administration centrale. Est ce l'administration centrale est devenue plus efficace comme le prétend le ministre ? Je souhaite qu'il soit ainsi, mais je crois qu'il faut rechercher les raisons de cette dissolution ailleurs.