03-02-2018 18:00 - Communiqué de presse de la cérémonie de signature du Cadre de Partenariat pour le Développement Durable (CPDD) 2018-2022

Communiqué de presse de la cérémonie de signature du Cadre de Partenariat pour le Développement Durable (CPDD) 2018-2022

SNU en Mauritanie - Le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Système des Nations Unies signent leur 4ème cadre stratégique de coopération, le Cadre de Partenariat pour le Développement Durable (CPDD) pour la période 2018-2022.

SEM Monsieur Moctar Ould Djay, Ministre de l’Economie et des Finances, et Monsieur Mario Samaja, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Mauritanie (SNU), ont signé jeudi 1er février 2018, le Cadre de partenariat quinquennal (2018-2022) pour le développement durable, en présence des représentants des agences onusiennes et des Organisations Non Gouvernementales internationales partenaires.

Le CPDD a été formulé conjointement par le Gouvernement et le Système des Nations Unies, avec la contribution des ONG partenaires, et en concertation avec la Société Civile et les Partenaires Techniques et Financiers.

Il a pour objectif de contribuer à la réalisation des priorités nationales définies par la Stratégie Nationale de Croissance Accélérée et de Prospérité Partagée (SCAPP) 20162030 et son plan d’actions prioritaires pour 2016-2020, ainsi que les stratégies sectorielles dont le Pays s’est dotées.

Il contribuera également à la promotion des droits de l’homme et à la réalisation des valeurs et principes énoncés par l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODD). Sur cette base, trois priorités stratégiques de coopération ont été définies : 1) la croissance inclusive, 2) le capital humain et les services sociaux de base et, 3) la gouvernance.

Ce nouveau cadre de partenariat succède au 3ème plan cadre des Nations Unies pour l’Assistance au Développement (2012-2017) et vise à apporter une réponse aux enjeux humanitaires et de développement auxquels est confrontée la Mauritanie, en se basant sur les avantages comparatifs respectifs des différentes agences du SNU et des ONG partenaires.

Il intègre désormais la planification humanitaire aux actions de développement, sur la base des recommandations du Sommet Humanitaire Mondial (Istanbul 2016) auquel SEM Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République, a participé. Cette nouvelle approche joint les avantages comparatifs des agences onusiennes et ONG participantes en vue d’apporter une réponse adéquate aux besoins humanitaires chroniques et réduire à terme les besoins humanitaires des populations vulnérables.

16 agences des Nations Unies, résidentes et non résidentes, participent au Cadre de Partenariat (AIEA ; FAO ; HCDH ; OIM ; OIT ; OMS ; ONUDC ; ONUDI ; ONUSIDA ; PAM ; PNUD ; PNUE ; UNESCO ; UNFPA ; UNHCR et UNICEF). Par ailleurs, six ONG internationales partenaires du Système des Nations Unies – Action Contre la Faim ; la Croix Rouge Française ; Oxfam ; Save the Children ; Terre des Hommes et World Vision – ont participé à l’élaboration de ce Plan et apporteront leurs contributions à la réalisation des résultats du Cadre de partenariat. Le montant des besoins financiers estimés pour la mise en œuvre des résultats du Cadre de Partenariat s’élève à 662 millions de dollars américains.

A travers cette signature, le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et le Système des Nations Unies marquent leur accord sur le contenu du CPPD et leurs responsabilités respectives dans la mise en œuvre de celui-ci, en collaboration avec les ONG partenaires, la société civile et les partenaires au développement et humanitaires.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1245

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • alhagh (H) 03/02/2018 22:00 X

    ce communiqué est un peu bancal: nous ne connaissons pas la date de signature, "mettre en oeuvre des résultats": on ne met pas en oeuvre des resultats! nous ne savons pas ce qu'à apporté le précédent plan (le communiqué parle tantot de plan, tantot de cadre, ce qui n'est pas la meme chose!) Quel pays Al Hagh