05-02-2018 20:45 - Liquidations en série

Liquidations en série

Le Calame - Après l’Etablissement National de l’Entretien Routier (ENER) qui a été liquidé dans des conditions douteuses laissant sur le carreau des centaines voire milliers de travailleurs officiels et contractuels, voilà que le gouvernement a procédé à la liquidation tout azimut de deux autres établissements publics, notamment la Société Nationale d’Import/Export (SONIMEX) et l’Agence d’Accès Universel.

Ce sont encore plusieurs autres centaines de citoyens mauritaniens qui vont aller grandir les rangs des chômeurs dont certains attendent depuis plus de dix ans de trouver un travail.

La Sonimex est depuis quelques années dans le collimateur de l’inspection générale d’état pour la célèbre affaire des engrais dans laquelle sont impliqués des hommes très proches des cercles du pouvoir.

De quelles manœuvres spéciales le gouvernement va t-il user pour masquer les très graves fautes de gestion et de grande gabegie enregistrées dans cette boîte à Pandore qui au lieu de s’ouvrir vient de se refermer ?



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2925

Commentaires (3)

  • Bertrand (H) 07/02/2018 09:14 X

    Vivement que ces vaches dont le lait est envenimé meurent. Je pense que ce sera utile pour les mauritaniens : cela veut dire "travaillez ou mourrez". Seuls certains hommes d'affaires et fonctionnaires véreux ont pu tirer profit des décennies durant de ces sociétés.

  • samboy (H) 05/02/2018 22:54 X

    les vrais mauritaniens qui aiment ce pays mettons nous ensemble et défendons notre Mauritanie qui est entrain de partir en miettes. pensons à nos enfants et petits enfants, le pays est entrain d’être vidé de tout.

  • zombie (H) 05/02/2018 21:53 X

    Ils vont vendre le pays petit à petit pendant qu'ils se procurent des villas de luxe à l'étranger ne vous étonnez pas si un jour qu'on fasses expulser de chez nous par des étrangers qui achètent le pays morceaux par morceaux