15-02-2018 14:10 - EXXON Mobil arrive en Mauritanie

EXXON Mobil arrive en Mauritanie

Afrimag - Au conseil des ministres du 21 décembre 2017, trois des dix permis d’exploration attribués par le gouvernement mauritanien sont tombés dans l’escarcelle de l’américaine Exxon Mobil.

C’est à travers Exxon Mobil Exploration and Production Mauritania Deepwater Ltd., sa filiale à 100%, que le major américain a signé des contrats de partage de production avec le gouvernement pour trois blocs en eau profonde au large de la Mauritanie.

«Ces blocs renforcent la position de leader mondial d’Exxon Mobil eu égard à ses superficies d’exploration par grands fonds», explique Steve Greenlee, président d’Exxon Mobil Exploration Company. «Nous remercions le gouvernement mauritanien de nous donner l’opportunité d’évaluer le potentiel de ces blocs en utilisant notre expérience et une technologie de pointe».

Les blocs C22, C17 et C14 sont situés à environ 200 kilomètres, ou 124 mille au large de la Mauritanie. Leur superficie combinée s’élève à près de 34 000 km2 dans une profondeur d’eau variant de 1 000 mètres à 3 500 mètres, ou de 3 300 pieds à 11 500 pieds.

Après l’approbation des contrats par le gouvernement, Exxon Mobil peut maintenant entreprendre des activités d’exploration, notamment l’acquisition et l’analyse de données sismiques. Exxon Mobil exécutera le programme de travaux en qualité d’opérateur, avec une participation de 90%.

La Société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier détient une participation de 10%. Exxon Mobil est la plus importante société pétrolière et gazière internationale cotée en bourse (416 milliards de dollars).

Elle détient le portefeuille de ressources le plus substantiel de l’industrie (avec un chiffre d’affaires de 257 milliards de dollars en 2015, pour un bénéfice de 16,2 milliards), et se place au premier rang pour le raffinage et le marketing des produits pétroliers.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2772

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Kouleyb (H) 15/02/2018 17:15 X

    Bien vu ! D’ailleurs cette opération n’attend que le départ du PDG de la Société en question, de ses fonctions actuelles de Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères. Chose qui peut arriver à tout moment, compte tenu des sautes d’humeur du Président Trump.

  • Omnisportdieng (H) 15/02/2018 16:42 X

    Ce consortium est une société diabolique detenu par la famille rockefeller qui n'hésite pas à semer le chaos pour maintenir ses intérêts la prochaine étape sera de créer une base en Mauritanie