08-03-2018 06:00 - Un policier placé en prison après avoir arrêté un couple qu’il soupçonne d’adultère

Un policier placé en prison après avoir arrêté un couple qu’il soupçonne d’adultère

Elhora - Le juge d'instruction près du tribunal de Zouerate, dans la wilaya de Tiris Zemmour, a déféré mardi 6 mars dernier, un agent des forces de l’ordre à la prison de la ville.

Une décision qui fait suite à une plainte déposée contre le flic par une famille, qui l’accuse d’agression, au moment où la femme marocaine, accompagné de son époux mauritanien, s’entrainait à la conduite.

Les arrêtant puis les accusant d’adultère, le policier gifla la dame. C’est le geste de trop qui finira par inverser les choses, conduisant à l’arrestation et au déferrement du flic à la prison.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 5178

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • samba el bakar (H) 09/03/2018 07:27 X

    Toujours des petits mal éduqués et mal formés qui abusent de leur statut d'assermentés pour faire leur loi.Ce fait est malheureusement typique des dérives policières à Zouerate où les hommes en tenue se croient en territoire conquis

  • Selmedine (H) 08/03/2018 20:00 X

    Bravo pour ce juge qui a pour la première fois appliquer la loi contre ces soi disant hommes de loi qui abusent de leur pouvoir au détriment des citoyens innoncdnts . La justice doit rester implacable vis à vis des agents de l'Etat qui font obstacle aux libertés des personnes .Ce juge doit être promu à une échelle supérieure de la justice pour mettre de l'ordre dans ce corps malade .

  • maurebleu (H) 08/03/2018 09:26 X

    Mais c'est qui ce texas ranger qui fait la loi au d'un Islam dont il ignore tout. Très bien fait pour ce faux défendeur des mœurs ça lui apprendra à éviter de mettre le nez là où il ne faut pas.

  • Belphegor (H) 08/03/2018 08:42 X

    A dormir debout cette histoire, c'est a se demander meme si le policier ne courtisait pas la dame lui meme vu le zele stupide dont il a fait preuve en la giflant comme si c'etait son épouse, sa fille ou sa sœur.

  • pyranha (H) 08/03/2018 07:28 X

    A la place du mari de cette dame ,j'aurai flingué cette crapule de flic d'une balle dans la cabosse ,tout le monde sait les abus dont sont victimes les populations par ces ripoux ; qui en voulant se faire corrompre arrêtent n'importe quel honnête citoyen accompagné d'une femme en jouant aux menaces d'scandales.Comment cette catégorie de flics canailles qui passe tout son temps à voler,se faire corrompre et violer dans les rues des enfants peut elle prétendre réguler des mœurs qu'elle piétine à longueur de journée ? Merci Mr le juge tout en vous demandant d'oublier ce salopard 6 ans encore dans sa cage .