21-03-2018 06:45 - « Un contrat de complaisance qui en dit long à la FFRIM » (Par Khally Diallo)

« Un contrat de complaisance qui en dit long à la FFRIM » (Par Khally Diallo)

Khally Diallo - C’est l’histoire du contrat de l’entraîneur de notre équipe nationale conclu en catimini et du détournement de 8 millions MRO en 2012 qui n’ont jamais été dénoncés ni élucidés par personne.

Le technicien français est titulaire d’un contrat qui prend fin en 2019 par conséquent ce contrat secret est gardé confidentiellement par le célèbre président de la FFRIM et son entourage immédiat. Ce contrat stipule clairement que le président de la FFRIM a un droit de regard et de veto sur les sélections de l’entraineur français: une sorte de main mise sur l’ensemble des pouvoirs du technicien français que ce droit de veto traduit.

Dans le même ordre d’idée ; une clause contractuelle a été insérée précisant étrangement que c’est le président de la FFRIM encore qui choisit les joueurs qui doivent venir jouer dans l’équipe nationale mauritanienne. Cette clause offre alors au dit président tous les pouvoirs comme sur une propriété privée.

Devant ce passe droit chers lecteurs ; Est-il possible de demander au président de FFRIM de rendre certains comptes ? Logiquement la question mérite d’être posée ! Sachant que l’entraineur national mensuellement un salaire d’un montant estimé à 17. 000 Euro (soit 7 millions MRO) qu’il perçoit chaque trimestre et le comble est que cet entraineur ne vit même pas dans notre pays. Il ne vient séjourner qu’assez rarement en Mauritanie.

Ce qui choque de plus à cette «Fédération » est que nombreux de ses employés sont payés ridiculement d’un montant de 30.000 MRO soit moins de100 euros ce qui fait que l’entraineur gagne à lui seul plus de 141 fois le salaire des employés qui ne bénéficient d’aucune garantie en terme de protection sociale.

Et pourtant nous avons des entraineurs locaux qui peuvent bien et mieux faire le travail et qui couteront surement moins et avec le même rendement voire un rendement meilleur que le technicien français. Notons que cette situation opaque doit être dénoncée et condamnée ; de surcroit une petite bande de copains ne doit pas prendre notre football en otage surtout qu’aucun bon résultat n’a été enregistré jusqu’à présent.

Savez-vous que malgré le fait que la FFRIM ait retiré à Corentin Martins l’équipe des joueurs locaux, il garde le même salaire ?

Revenons sur l’affaire des 8 millions MRO confisqués, par l’actuel manageur de l’équipe nationale: en 2012. Lors des préparatifs pour le déplacement de l’équipe nationale de football en Espagne pour affronter le Canada sous l’ère Patrice Neveu, l’actuel manageur mauritanien , ami personnel et conseiller particulier du président de la FFRIM s’était vu confier la somme de 8 millions MRO pour les besoins de l’équipe et le paiement des primes des joueurs, ce dernier avait tout bonnement confisqué cet argent et avait avancé comme seul argument le droit de se faire rembourser son propre argent dépensé lors de la campagne électorale en faveur du président de la FFRIM en 2011.

Quand l’un des ténors du bureau fédéral ayant appris la nouvelle, a menacé de démissionner si l’argent n’était pas remboursé, furieux, le président de la FFRIM avait demandé à celui- ci de démissionner et que l’argent ne sera pas remboursé, depuis ce jour l’histoire des 8 millions a été jetée aux oubliettes.

Voila la situation dans laquelle se retrouve notre football depuis tout ce temps et bizarrement pour toute voix qui ose s’élever et dénoncer toutes ces dérives qui ont miné le football, les vaillants défenseurs du président de la FFRIM crient au scandale alors que les faits sont incontestables.

L’évolution de notre football doit être constatée et pas dictée par des voix inaudibles comme celles de Ndjitapp(Camerounais) ou Infantino président de la FIFA encore moins celle du très controversé président de la CAF qui vante le modèle mauritanien alors qu’au même moment nous occupons la 104éme place sur le classement de la FIFA.

Nous auscultons la gestion opaque de la FFRIM non pas pour un règlement de compte encore moins, un problème personnel mais simplement pour la bonne marche de notre institution. Aujourd’hui la seule chose qui nous guide et qui nous motive est l’intérêt journalistique à savoir le devoir d’informer le peuple de la gestion d’une institution qu’elle soit sportive, politique ou culturelle.

Ce droit de regard incombe à tout citoyen mauritanien imprégné de bonne volonté pour la réussite de la Mauritanie sur tous les plans. Notre travail doit interpeller nos autorités afin que celles-ci ouvrent les yeux sur les déboires de certains protégés qui disent haut et fort être préservés grâce à leur « bras long » même s’ils sont dans le mensonge et dans le faux. Il y a des contrats qui en disent long sur l’état de confiance d’un pays et de sa fédération.

Or la confiance n’est pas un choix, elle est une nécessité pour bâtir un pays de paix. Et d’ailleurs c’est la responsabilité de tous, décideurs en tête, de réfléchir et d’agir pour son établissement.

Nous ne pouvons pas bâtir une Mauritanie sur deux poids deux mesures et espérer une paix civile et sociale durable surtout que notre pays souffre de plusieurs injustices qui fragilisent encore plus la notion de citoyenneté et d’unité nationale.

Faut il reprendre la maxime d’ABRAHAM LINCOLN qui disait je cite : « c’est en gardant le silence, alors qu’ils devraient protester que les hommes deviennent des lâches ».

« Que la paix et la grâce d’Allah soient sur vous !AMIN ».
Notre prochain article traitera l’usurpation du club concorde par le Président de la FFRIM……

KDR CONSCIENCE LIBRE ET POSITIVE



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : Khally Diallo
Commentaires : 10
Lus : 7154

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • ndoucoum (H) 24/03/2018 12:34 X

    Popina, Association Main Propre ou main salle et tous les autres qui font l'avocat du diable du président incompétent, (***) de FFRIM, que le président porte plainte contre Diallo si c'est une diffamation.Je suis sur que Diallo n'ose pas porter des accusions contre le président. S'il y'a la fumée, il y'a le feu quelque part.

  • Popina (H) 21/03/2018 19:16 X

    C'est parce que j'ai lu et relu l'article de Monsieur DIALLO que j'ai décidé de réagir. Je constate juste que chacune de ses sorties est marquée par des attaques qui sont d’une bassesse qui frisent la haine. Martins sera jugé à la fin des éliminatoires. Tout le reste n’est que diversion. Quant à vous Lehakem, je ne vous répondrai que quand vous écrirez correctement en français. Bon courage !

  • lehakem (H) 21/03/2018 15:51 X

    association des mains et gueules sales vous ne pouvez en tout cas prouver le contraire car ce jeune prouve encore une fois que la fédération de football nous ment alors si vous n'avez rien à dire de son article merci de ne pas oublier de la fermé pauvre type quand à toi Popina ou soukougna tu es trop petit pour arrété ce jeune véridique et connu de tous pour sa frnchise s'il ne disait pas la vérité alors pourquoi ton ami Sragah le trésorier de la ffrim appel toute la république pour le faire taire bande d'hypocrites ce jeune diallo vous dit la vérité et vous pleunicher

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 21/03/2018 15:41 X

    Avec sa tête de simple citoyen, son visage aride, sa barbe revêche et ses yeux dans lesquels pétillent la malice, Khally Diallo garde toujours une attitude de haine envers les personnes qui ont réussi, une haine qu’il n’arrive plus à extérioriser. A Chaque fois qu’il pond un morceau sur le site CRIDEM, il crie de toutes ses forces sa haine envers ceux qui réussissent et plus particulièrement AHMED YAHYA . Pauvre Khally diallo VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • hamadel (H) 21/03/2018 15:14 X

    Le génocide négro Mauritanien 1989 est la toujours pendant à cela s'ajoute l'apatridie Causee par le genocide biometrique en cours de ravage

  • Popina (H) 21/03/2018 13:41 X

    Des articles qui en disent long sur la rigueur de Monsieur DIALLO. Tout citoyen a le droit de dire ce qu'il pense du football de son pays. Mais reposer tout ce qui ne va pas dans le football mauritanien sur les épaules de trois personnes : deux maures et un étranger, relève de la malhonnêteté, de la méchanceté pour ne pas dire autre chose. Où était Monsieur DIALLO quand l’équipe mauritanienne entrainée par Sall Moustapha, avec tout le respect que je lui dois, perdait lourdement contre son homologue marocaine ? A-t-il rédigé une ligne sur cette bérézina ? Pas à notre connaissance. Pourquoi ne trouver exorbitant uniquement que salaire du français ? le racisme, quand tu nous tiens ! Martins est-il le seul technicien à gagner des millions ? L’entraineur des juniors mérite-t-il plus ses millions que celui des seniors. Monsieur DIALLO affirme sans démontrer que le manageur général avait confisqué 8 millions. C’est tout simplement de la diffamation. D’autres part qu’en est-il du trésorier général, qui a accepté que la somme avancée par Monsieur DIALLO soit versée ? Loin de moi l'idée d'affirmer que le bilan d'Ahmed Yaya est parfait. Mais force est de constater qu’il a fait mieux que bon nombre de ses prédécesseurs. Nous nous souvenons tous de l'état de léthargie du foot mauritanien avant l'arrivée de ce dernier à la tête de la fédération: aucune participation à une phase finale d'une compétition majeure, un championnat irrégulier, des infrastructures inexistantes, et j'en passe. Monsieur DIALLO, pourquoi une telle haine ? Les autres fédérations font elles mieux que celle qui est présidée par Ahmed Yaya ? Toutes les autres disciplines font elles mieux que le Foot ? Qui de la Marmite du partage dont Monsieur DIALLO devrait s’occuper au lieu de se laisser manipulé par des personnes qui en veulent au Président de la FFRIM ?

  • mdmdlemine (H) 21/03/2018 09:24 X

    Il faut apprécier le courage de cet intellectuel qui réfuse l'alienation et le silence sur des reproches à la gestion de la FFRIM qu'il faut dénoncer avec la plus grande force à l'opinion subjugée par les inédites prouesses faites par le football mauritanien au point de fermer l'oeil sur les inconhérences et abus de la fédération Le pays a besoin de ce genre de patriote au sein de chaque établissement public et privé afin de dénoncer les dérives et montrer que des mauritaniens sont là pour dénoncer la gestion personnelle

  • nabuchodonosor (H) 21/03/2018 08:28 X

    Je pense que vous faites un mauvais procès pour le Président de la FFRIM. Pour une fois qu'on a équipe à la FFRIM qui fait bouger les choses dansle bon sens, on doit les encourager et non leurs jeter des batons dans les roues. Certes, toute gestion peut susciter des remarques et des critiques, mais cela doit toujours rester constructif. Quant à nos techniciens sportifs: avec tout le respect qui leur est dû, ils restent encore loin des capacités réquises pour former une équipe nationale digne de ce nom. Mais en cotoyant des entraineurs étrangers de qualité, nous pourrons esperer dans une décennie pouvoir compter sur une relève acceptable. Sportivement votre!

  • Walaxdiane (H) 21/03/2018 07:51 X

    Si de telles infos seraient verifiés,alors nous nous sommes tous trompés sur notre jeune président de la FFRIM qui alors un petit dictateur alors qu'il fait tout pour donner une autre image et de "sa" federation. Nous comprenons juste que notre fedé est aussi pourri que le reste.

  • pyranha (H) 21/03/2018 07:29 X

    Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire ,arrivent aisément " Nicolas Boileau" Khaly Diallo connait parfaitement de quoi il parle .Et pourtant d'autres pouvaient aussi dénoncer dans leurs domaines d'activité les dossiers sales dont ils ont connaissance ....mais non en misérables complices on ne fait que saigner la RIM. Moi Président ,tous ces filous je les fais exécuter après enquête et jugement pour le mal qu'ils ne cessent de faire à ce pauvre pays. Quelle honte, et pourtant toutes ces dénonciations devraient mériter un début pour secouer ces dégoûtants dossiers... Dieu a t il abandonné ce pays dans les mains des tyrans ? ou est ce ce que nous le méritons ?