28-03-2018 08:30 - Quand les caïds recrutent de jeunes apprentis

Quand les caïds recrutent de jeunes apprentis

L'Authentique - Comme tous les caïds multirécidivistes, « Zabalaye » est toujours à cheval entre le monde des honnêtes gens et les prisons. Comme tous les caïds aussi, il forme une nouvelle génération, à qui il apprend les rudiments du banditisme.

Il les envoie en mission, en les surveillant, se taillant la part du lion de leur butin. C’est ainsi que « Zabalaye » qui vient de purger une énième condamnation à 2 ans de réclusion, avait une jeune recrue du nom de Moussa. L’autre soir, le gosse avait chipé le portable d’une femme au bord de sa voiture.

Un passant qui avait suivi la scène rattrapa le jeune chenapan et lui réclama la restitution du portable. « Zabalaye » sortit de l’ombre et lui demanda de laisser tranquille le gosse, un couteau entre les mains. Se sentant menacé le passant laissa tomber. Mais le jeune Moussa sera épinglé plus tard, lors d’une autre opération au Robinet 4 d’El Mina.

Il avait agressé un jeune avant de prendre la fuite. Sur une plainte déposée par la victime, les limiers d’El Mina épingleront l’apprenti-voleur. Cuisiné, il déclara avoir agi sous les ordres de « Zabalaye ».

C’est tout un contingent de policiers qui ira cueillir le dangereux caïd. Bien qu’ivre, il avait essayé de se défendre en brandissant son couteau, mais fut maîtrisé.

Déferré avec son jeune apprenti, « Zabalaye » a été jugé et condamné à 1 an de prison ferme par la Cour correctionnelle en plus de 80.000 UM A- anciens- d’amende et 40.000 UM de frais, tandis que Moussa écopait de 6 mois ferme, 40.000 UM d’amende et 40.000 UM de frais.

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1874

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ould Kanigui (H) 28/03/2018 09:48 X

    Et les autres qui volent tout l'argent du pays en créant tous les déséquilibres socioéconomiques.