12-04-2018 00:30 - Construction du pont de Rosso : 8 milliards de FCfa pour accompagner le projet

Construction du pont de Rosso : 8 milliards de FCfa pour accompagner le projet

Le Soleil - Dans la perspective de la construction du pont de Rosso-Sénégal d’un coût de 54 milliards de FCfa devant relier le Sénégal et la Mauritanie, la commune de Rosso-Sénégal a bénéficié d’un programme spécial de l’Etat.

L’annonce a été faite par le maire Cheikh Guèye, selon qui l’Etat s’est engagé à accompagner sa commune à travers le financement d’un programme bien ficelé et évalué à 8 milliards de francs pour l’indemnisation des impactés et les projets socio-économiques de base à réaliser dans le cadre de l’exécution du projet.

Selon le maire de la commune de Rosso-Sénégal, Cheikh Guèye, «les travaux annexes à la construction du pont de Rosso-Sénégal ont effectivement démarré comme prévu depuis le mois de janvier dernier avec la reconnaissance des lieux par la commission technique mise en place par l’Etat et qui est dirigée par le gouverneur».

C’est ainsi que «la commission, qui regroupe tous les services techniques de l’Etat, a ordonné la libération des emprises qui doivent abriter les travaux du pont et qui ont fini d’être matérialisées», a t-il déclaré sur les ondes de la Rts. Mieux, «les dossiers d’appels d’offres ont commencé à être lancés pour commercer certains travaux inclus dans le projet », a-t-il ajouté.

En outre, « les projets socio-économiques de base ont démarré en premier avec la gare routière, le parking, la réhabilitation des écoles et des dispensaires et l’aménagement d’une route de 65 km ». Toutefois, « un des points noirs du projet, c’est la traversée motorisée qui va disparaître », a-t-il souligné. Mais, de l’avis de M. Guèye, «c’est un pourcentage très faible comparée aux avantages que ce projet international nous apporte ».

Considérant que « les pêcheurs impactés ont été tous recensés de même que leur matériel qui a été évalué», le maire rassure qu’« ils seront indemnisés à hauteur de 400 et quelques millions de FCfa». Outre l’indemnisation des impactés, la libération des emprises et les projets socio-économiques de base précités à réaliser dans le cadre du projet et portés par les bailleurs, l’Etat s’est engagé à accompagner la commune de Rosso à travers un programme bien ficelé.

Dans cet optique, « une enveloppe de 8 milliards de FCfa à été dégagée par l’Etat pour la construction d’un centre de santé d’un coût de 360 millions, d’un lycée clé en main de 250 millions, d’un marché moderne de 200 millions, d’une gare routière de 250 millions, la réalisation de 10 km de réseau d’assainissement pour un montant non encore évalué», a-t-il fait savoir.

La construction du pont de Rosso qui va bientôt démarrer a requis un financement global de 54 milliards de FCfa consenti et approuvé par les partenaires financiers au développement des deux pays. Sa réalisation aura un impact certain sur la promotion des échanges économiques et commerciaux entre le Sénégal et la Mauritanie.


Mamadou Lamine DIEYE




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1371

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)