13-04-2018 09:12 - La BM déboursera 210 millions de dollars pour renforcer la résilience des habitants du littoral en Afrique de l'Ouest

La BM déboursera 210 millions de dollars pour renforcer la résilience des habitants du littoral en Afrique de l'Ouest

Chine Nouvelles - La Banque mondiale (BM) vient d'approuver une enveloppe de 210 millions de dollars pour le financement d'un projet régional destiné à renforcer la résilience des habitants du littoral de six pays d'Afrique de l'Ouest, selon un communiqué de l'institution.

Le projet qui couvrira le Bénin, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal et le Togo, est mené dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA). Il a pour objectif de promouvoir diverses mesures de lutte contre l'érosion côtière : fixation des dunes, restauration de zones humides et de mangroves, rechargement des plages et construction d'ouvrages de protection et de digues.

"Ce projet contribuera à réduire les inondations en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et en améliorant la gestion des bassins versants", indique le communiqué publié récemment par la BM, qui précise que ces interventions visent également à lutter contre la pollution par un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d'hydrocarbures.

"Le projet d'investissement dans la résilience-WACA est une réponse collective au besoin urgent de lutter contre la dégradation du littoral selon une approche régionale et intégrée. Cette opération va permettre de renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance", souligne Makhtar Diop, vice-président de la BM pour la Région Afrique, cité dans le communiqué.

Les zones côtières représentent environ 42% du PIB de l'Afrique de l'Ouest. Elles accueillent près d'un tiers de la population, qui est particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique. L'érosion côtière, aggravée par des inondations fréquentes, la croissance démographique et le développement sauvage du littoral, augmentent les pressions sur l'environnement et les ressources de cette région.

Source: Agence de presse Xinhua



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 990

Commentaires (1)

  • cccom (H) 13/04/2018 10:51 X

    Selon le GIEC (organe des Nations Unies spécialisé du climat) Nouakchott sera submergé apocalyptiquement par l’Océan d’un jour à l’autre . ( voir mon article www.noorinfo.com/Comment-sauver-Nouakchott-de-l-apocalypse_a13361.html ) Aussi à mon avis, ce montant infime distribué entre plusieurs aurait bien servi s’il était orienté avec l’aide du peuple chinois et autres vrais ami de la Mauritanie avec nos propres efforts au projet de dessalement de l’eau de mer devenu à faibles coûts pour transformer le Sahara de la bande entre Nouadhiboou, Chami Nouakchott vers l’Inchiri , l’Adrar et Tiris en paradis vert de palmiers modernes in vitros, téléirrigué et microirrigué clés en mains en sous culture de fruitiers, blé, Légumes et aliments de bétail suggéré par mes 40 lettres ouvertes au Président de la République. cheikhany_ouldsidinaàyahoo.fr