16-04-2018 00:00 - Tournoi de Futsal des anciens footballeurs à Dakhla : Les anciens du FC Nouadhibou, ne seront pas au rendez-vous !

Tournoi de Futsal des anciens footballeurs à Dakhla : Les anciens du FC Nouadhibou, ne seront pas au rendez-vous !

Le Quotidien de Nouakchott - Invités au traditionnel tournoi de Futsal de l’amitié qui regroupe outre les anciens joueurs du FC Nouadhibou, ceux ce la Linguère de Saint-Louis du Sénégal, une formation Espagnole et le Chebab d’Aousret (hôte de cette compétition) qui se tiendra du 14 au 17 courant à Dakhla, les anciens du Club Orange ne seront pas de la partie, faute de visas.

Selon des sources proches du Club, une invitation a été adressée le 28 mars dernier à la direction en vue de prendre part à ce tournoi, par le Chebab d’Aousret. C’est ainsi que l’accord de principe a été aussitôt signifié aux hôtes, dans l’attente de la réception du règlement de la compétition.

Craignant d’être pris de court, les dirigeants stéphanois, selon cette même source ont dressé une liste de 8 joueurs devant prendre part à ce tournoi, pour lesquels des visas ont été délivrés par le Consulat du Maroc à Nouadhibou.

Ce n’est que le 10 Avril que le Règlement de la compétition nous est parvenu, renseigne la source et ce Règlement stipule que seuls les joueurs âgés de plus de 40 ans, sont autorisés à compétir.

C’est ainsi qu’une liste de 5 joueurs a été confectionné, en conformité avec le Règlement tout en respectant les critères définis dans ce document et présentée au Consulat. Malheureusement, c’est un refus qui a été notifié, à cette demande de visas, s’alarme la source!

Le FC Nouadhibou qui se désole du fait de cette mesure qui est contraire aux principes devant régir la coopération entre les différentes associations sportives de divers pays, ne peut honorer l’invitation.

Au-delà même de l’aspect sportif qui prône les échanges et privilégie les rencontres entre athlètes de diverses nations, une souplesse dans le traitement des cas sportifs doit être observée. Le Royaume qui est candidat à l’organisation de la Coupe du Monde 2026, doit faire preuve d’une plus spacieuse ouverture et se doit d’instruire ses représentations diplomatiques afin d’accompagner le pays, vers ses ambitions mondiales en matière de football, pleinement affichées.

Hachim



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1098

Commentaires (0)