16-04-2018 12:03 - Le chantage d’Aziz à Macky Sall

Le chantage d’Aziz à Macky Sall

Mondafrique - Les Accords de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal, suspendus depuis 2015, ne sont pas prêts d’être signés, sauf si Macky Sall accepte d’extrader les opposants mauritaniens installés sur son sol.

C’est la condition sine qua none et non écrite, qui empêcherait encore les pêcheurs de Guet NDar de plonger leurs filets dans les eaux mauritaniennes, selon plusieurs analyses.

La Mauritanie a fermé depuis 2015 ses eaux maritimes aux Sénégalais, surtout aux pêcheurs de Guet NDar, habitués depuis des siècles à jeter leurs filets jusqu’aux confins de la Langue de Barbarie, comme les Mauritaniens ont depuis des siècles coutume de faire paître leurs troupeaux dans les prairies sénégalaises dans les moments de soudure.

Depuis, les incidents entre pêcheurs Guet NDariens et garde-côtes mauritaniens sont devenus monnaie courante, avec parfois des pertes d’hommes dans les rangs des pêcheurs de Saint-Louis.

Cette situation de crise permanente crée ainsi une forte pression sur les autorités sénégalaises qui, année après année, usent leurs souliers dans des Aller-retour infructueux entre Dakar et Nouakchott pour décrocher des accords de pêche de plus en plus liés aux humeurs du président Mohamed Abdel Aziz.

En février 2018, le président Macky Sall s’est rendu personnellement auprès de son homologue mauritanien avec qui il a signé un certain nombre de conventions, avec de nouveaux accords de pêche qui devaient être finalisés puis signés depuis le mois de mars 2018 après études par les départements concernés des deux pays.

Cette bouffée d’oxygène politique accordée à Macky Sall Macky Sall Macky Sall intervenait après la mort d’un pêcheur sénégalais sous les tirs des garde-côtes mauritaniens et les incidents visant des boutiquiers mauritaniens qui s’en étaient suivis.

Ce qui donnait un sursis au pouvoir sénégalais et lui permettait d’absorber la colère de la rue. Mais, ces accords n’ont pas encore été signés à ce jour.

Pour apaiser l’impatience des pêcheurs de Guet NDar, le ministre sénégalais des pêches, Omar Guèye, est monté de nouveau au créneau pour justifier le retard constaté, en indiquant que les Mauritaniens disent attendre des précisions sur les délais de construction des points de débarquement, car selon la loi mauritanienne, les pêcheurs sénégalais ont l’obligation de débarquer leur prise en Mauritanie.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Mondafrique
Commentaires : 3
Lus : 4890

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • mayoukane (H) 17/04/2018 11:08 X

    le senegal est un pays de la teranga c'est pas macky sall qui l'a créé donc les rappeurs ne seront jamais extradés,il faut etre bete pour faire ces chantages debiles

  • Bertrand (H) 16/04/2018 18:26 X

    Que ferait Macky Sall à votre avis si Aziz avait hébergé et nourri aux dattes et aux huiles de vaches (dhen lebgar) les sécessionniste de Casamance ou les soutiens du maire de Dakar condamné récemment.

  • mdmdlemine (H) 16/04/2018 12:13 X

    ابتزاز عزيز لماكي صال لا تزال اتفاقيات الصيد المبرمة بين موريتانيا والسنغال معطلة، رغم التوقيع عليها منذ 2015 ، بسبب تردد الرئيس السنيغالي ماكي في تسليم بعض المعارضين الموريتانيين الذين لجوا الي أرض الديقراطية الميثالية في القارة السمراء، هروبا من المضايقات و احتمال المتابعات القضائية في بلدهم الام. ويري مراقبون ان تلك الاتفاقيات لن تدخل حيز التنفيذ الي بشرط غير مكتوب، الا وهو تسليم اعضاء الفرقة الموسيقية الموريتانية الشهيرة والمناوئة بكل المقاييس لنطام ولد عبد العزيز. وهي الفرقة التي انتجت في السنوات الاخيرة اغاني شديدة اللهجة ضد الرئيس عزيز وكل ما يرتبط باركان حكمه. وبما ان محمد ولد عبد العزيز قد اشتهر هو الاخر باللعب باوراق الابتزاز لغرض شخصي في علاقاته الدولية، والتي دفع المغرب في السابق من ثمنها، بفرض طرد رجل الأعمال محمد ولد بوعاماتو من اراضيه، فانه من غير المستبعد ان تكون "سياسة السمك مقابل تسليم المعارضين"، وراء تعليق اتفاق الصيد الي حد الآن، سنتين بعد توقيعه بين نواكشوط ودكار . الشيخ حيدرا