24-04-2018 23:15 - Mahmoudi Ould Boukhreiss n’est plus : Une si belle vie…

Mahmoudi Ould Boukhreiss n’est plus : Une si belle vie…

Le Calame - C’est toute la Mauritanie qui s’est retrouvée, samedi, à Tevragh Zeïna et à Atar. Toute la Mauritanie : blanche, noire, café au lait, petites et grandes gens ; dans une même émotion, un même élan d’accompagnement de celui qui les illumina de son égal caractère, jovial, irréductiblement serviable, passionnément humain, toujours présent, ah, Seigneur Dieu, toujours et à jamais présent…

Les regards échangés, en ces longues journées de condoléances populaires, l’ont dit et répété, en silence : Mahmoudi ne quittera jamais mon cœur.

Atarois qui n’aurait jamais voulu quitter sa ville, Mahmoudi Ould Boukhreiss dut cependant s’y résigner souvent, au service de la patrie, bien sûr, mais, plus encore, des gens qui sollicitaient son aide, certains qu’il ferait tout pour les aider.

Directeur des domaines, sous Moktar Ould Daddah, puis député de Nouakchott, il quitte la politique avec l’arrivée des militaires mais la qualité de ses relations, si bien entretenue par sa passion du service, lui garde toutes les portes ouvertes. Il n’aura plus de cesse de les franchir, au secours de tel ou tel, aussi petit soit-il.

Grand lecteur du Calame, ses commentaires pleins d’humour m’ont souvent éclairé et affermi la ligne éditoriale du journal. Il n’en aura jamais raté aucun numéro qu’il tenait à recevoir, même éloigné du pays.

Comme vous tous, je suis profondément touché par sa disparition. Ce n’est donc pas seulement à sa famille que j’adresse mes plus sincères condoléances mais à chacun de vous, en l’intimité de son cœur. Ce n’est pas facilement que nous parviendrons à faire notre deuil.

Mais nous y parviendrons. Car nous sommes tous persuadés que Dieu accordera belle place, à notre cher Mahmoudi, en son Saint Paradis.

Et cette conviction est un aiguillon pour chacun, à la mesure de son espérance à le retrouver dans l’éternité : suivons son exemple, chers frères et sœurs, c’est la voie du succès ! Et le plus grand mérite, peut-être, de Mahmoudi Ould Boukhreiss restera de nous l’avoir éclairée. Merci, papa, merci d’avoir si bien vécu.

Ahmed Ould Cheikh



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2998

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • bilbassy (H) 26/04/2018 15:38 X

    Un ami, un frère, un homme remarquable de piété et d’humanisme s’en est allé, nous laissant avec quelques uns encore continuer le reste du chemin. De Rosso à Nouakchott en passant par Atar et Paris, le compagnonnage fut un exemple de ce que notre religion nous recommande. Que dire de cet homme qui ne fut dites, humble et généreux feu Mahmoudi reste un exemple de loyauté continue. Une vie vie bien remplie. A sa famille, ses amis j’adresse mes sincères condoléances.

  • moboco (H) 25/04/2018 08:41 X

    Un sens relationnel inégalé, une langue parfois acérée face à l'injustice mais surtout une très grande générosité de cœur et une grande aptitude d'être au service de tous (faibles ou puissants et quelque soit l'origine), bref un de ces hommes qui ne peut laisser indifférent et qui a marqué joliment sa vie et ceux qui ont eu la chance de le côtoyer de prés...