06-05-2018 14:30 - Sahel: Comment l’UNESCO veut redonner espoir aux jeunes

Sahel: Comment l’UNESCO veut redonner espoir aux jeunes

L'Observateur - L’UNESCO appuiera, pour une durée initiale de trois ans, des pays du Sahel, notamment le Burkina Faso, la Gambie, la Mauritanie, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Tchad, sous la coordination générale du Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel) et en collaboration avec les Bureaux régionaux de l’UNESCO à Rabat et à Yaoundé.

Cet appui sera apporté à travers le programme « Promotion de la paix et du développement durable par le renforcement des compétences pour la vie et le travail dans le Sahel ». Pour bien préciser le mode opératoire et les objectifs escomptés, une réunion est prévue les 7 et 8 mai à Bamako, en présence du Premier ministre malien.

Le programme qui sera lancé à cette occasion s’articulera autour des axes d’intervention dans les domaines de compétence de l’UNESCO, à savoir l’Education, les Sciences naturelles et exactes, les Sciences humaines et sociales, la Culture et la Communication et l’Information, avec un accent sur la formation des formateurs des enseignants.

En raison de l’ampleur des besoins, le programme ciblera, en particulier, les jeunes, hommes et femmes, en situation vulnérable, c’est-à-dire exclus du système éducatif formel, de l’emploi et de la société.

Pour rappel le 24 avril 2018, l’organisation a lancé un nouveau plan transnational de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, notamment au Maroc, en Libye, en Jordanie et en Tunisie.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 890

Commentaires (0)