18-05-2018 15:25 - Mauritanie : les oulémas demandent une lutte accrue contre les drogues

Mauritanie : les oulémas demandent une lutte accrue contre les drogues

Sahara Medias - Au premier jour du mois béni du Ramadan, le président mauritanien, Mohamed O. Abdel Aziz a donné le coup d’envoi des manifestations religieuses prévues pendant ce mois.

Il a offert un dîner à la présidence de la république auquel ont été conviés le premier ministre, le président de l’assemblée nationale, le ministre secrétaire général de la présidence de la république, les membres du gouvernement, le directeur de cabinet du président de la république, les chefs de mission diplomatiques, des responsables militaires et sécuritaires, les présidents des institutions constitutionnelles, les hautes personnalités de l’état, les parlementaires, les imams et oulémas, des médecins et des personnalités références dans le pays.

Au cours de ce dîner, le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, Ahmed O. Ehel Daoud a présenté une conférence sur les dangers de la drogue sur la personne et la société.

Le ministre a demandé de lutter contre la drogue et les produits psychotropes à l’origine de la déchéance des sociétés, la perte des valeurs morales et religieuses d’où son interdiction par notre sainte religion, l’Islam.

Le ministre a rappelé que l’état a déclaré une guerre tous azimuts contre la drogue, à travers le renforcement de la sécurité, la multiplication des forums et conférences, la dynamisation du rôle des mosquées et l’apport des cheikhs des Mahadras et instituts, les organisations de la société civile, afin de mobiliser les citoyens contre les dangers de ce phénomène, les en éloigner et les associer à la lutte engagé contre lui.

Cette conférence a été suivie d’un exposé présenté par le secrétaire général de l’association des oulémas de Mauritanie, Hamden O. Tah qui a mis en évidence les dangers de la drogue pour les individus et les sociétés, avant de rappeler le point de vue de la religion à ce propos.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1016

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • sidi009 (H) 20/05/2018 13:44 X

    C'est bien mieux que d'inviter le Président au parjure

  • abdi10 (H) 18/05/2018 23:54 X

    Si nos ulémas s'en tenaient là c'est bien. Dénoncer l'usage de stupéfiants, le vol des deniers publics, l'injustice, le racisme, le tribalisme, tels sont en résume, les chantiers sur lesquels ils doivent mouiller leurs turbans.

  • BouselimatoulKessab (H) 18/05/2018 16:53 X

    Mes chers Oulémas la drogue est mauvaise pour les populations musulmanes ou même ou les humains, c’est comme le pouvoir et le troisième mandat qui a soulé nos érudits et leur chef Ould Tah, à force de consommer le plaisir du pouvoir de l’argent par une consommation sans modération et sans retenu on finit par être drogué et à la place du Boeing 747 on prendra un Zing de 1947 qui va s’écraser avant la fin du voyage (mandat), donc ce qui rend fou et soul les mauritaniens c’est le troisième mandat Islamique qui n’arrive pas encore à convaincre les fidèles aux serments de vendredi. La drogue est dangereuse à la consommation comme il est dangereux de demander au président de la république de parjurer pour faire un 3ème mandat islamique.