22-05-2018 10:02 - Soif chronique dans les grandes villes de l’Est, en attente de promesses gouvernementales non tenues

Soif chronique dans les grandes villes de l’Est, en attente de promesses gouvernementales non tenues

Adrar-Info - Depuis de nombreuses années, la ville de Kiffa , capitale de la Wilaya de l’Assaba, souffre de pénuries d’eau chroniques , avec une soif renouvelée, la plupart des mois de l’année ,au niveau des différents quartiers de la ville.

Les habitants de la ville vivent cependant des espoirs , comptant sur les promesses du gouvernement de résoudre la crise. Certains résidents ont évoqué , entre autres promesses du gouvernement , de l’alimentation en eau de la ville à partir de « Voum Gleita » dans la région du Gorgol.

Puis d’une étude reliant Kiffa ,par réseau de conduites d’eau ,au fleuve Sénégal que le premier ministre a promis au début de 2018. Ces dernières années, les résidents de Kiffa ont organisé de nombreuses vigiles pour exiger une solution au problème de la soif.

Alors que le gouvernement a annoncé les mesures provisoires, dont l’approfondissement de certains puits dans les environs de la ville ainsi que des études pour rechercher des eaux souterraines pour résoudre le problème croissant.

La ville de Kiffa, capitale de l’Assaba au centre du pays, est la deuxième ville après Nouakchott, en termes de population, qui dépasse 110 000 habitants .

Ce grand nombre est une source de grande pression sur les services de base,qui ne peuvent couvrir les besoins.

L’eau potable reste la priorité principale, à la tête des doléances des population.











Source : http://alakhbar.info/?q=node/11174

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 985

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Mawdo1960 (F) 22/05/2018 16:19 X

    revenues de la vente des poisons, plus de $300 million, de l or plus de $300 million, fer plus de $250 million, etc. et pas d'eau potable pour les populations de l Est.

  • Citoyennes et Citoyens (H) 22/05/2018 10:37 X

    récurrence du problème d'accès à l'eau potable pour les populations de Kiffa qui sont encore sorties pour manifester.Ce problème avait été abordé par les jeunes reporters de Kiffa , suivez le reportage sur le lien suivant: https://www.youtube.com/watch?v=eSXXu2gdXo0&t=30s

  • doudou19 (H) 22/05/2018 10:37 X

    C'est simple. Ils ne tiennent pas à leurs promesses. Épinglons-les lors des échéances électorales prochaines. Ne votons pas en leur faveur. Mais l'hypocrisie domine tout.... le clan, la famille etc..