24-05-2018 09:00 - Algérie, Mauritanie : Bouteflika valide un 1er poste-frontière

Algérie, Mauritanie : Bouteflika valide un 1er poste-frontière

Afrik - Le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a donné son accord officiel pour l’ouverture du premier poste frontalier entre l’Algérie et la Mauritanie.

Le chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, a donné son accord officiel pour l’ouverture du premier poste frontalier entre l’Algérie et la Mauritanie. Cette validation intervient après un accord signé par les gouvernements des deux pays à la fin de l’année 2017.

Selon un communiqué de l’agence de presse officielle d’Algérie, qui a cité une déclaration présidentielle indiquant que c’est le lundi 21 mai 2018 que le dirigeant algérien a signé le décret portant ratification de l’accord, ce pacte porte sur la création d’un poste frontalier terrestre au niveau de la bande frontalière commune entre le gouvernement de la République algérienne démocratique et populaire et le gouvernement de la République islamique de Mauritanie.

En réalité, c’est le 8 novembre 2017 que le ministre algérien de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et son homologue mauritanien, Ahmed Ould Abdallah, ont signé cet accord à Nouakchott. Ce pacte vise à établir le premier passage frontalier entre les deux pays.

Ainsi, le point de passage, qui permet de « faciliter la circulation des personnes et des biens, intensifier les échanges commerciaux entre les deux pays et éliminer l’isolement des zones frontalières », devrait relier la ville algérienne de Tindouf et la ville mauritanienne de Zouerate.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Afrik
Commentaires : 4
Lus : 1733

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • hamadel (H) 24/05/2018 15:42 X

    L'algerie est le pays le plus pingre au monde c'est comme le Mali rien ne tombe de ce pays bien qu'il soit riche jamais un don de vivre à la Mauritanie pourtant pays reconnu quémandeur

  • hamadel (H) 24/05/2018 15:35 X

    L'algerie est le pays le plus pingre au monde rien ne tombe de ce pays nos pauvres n'aurons rien à mettre dans le ventre

  • morehob (H) 24/05/2018 10:57 X

    Il en était plus que temps!!! l'étape qui doit suivre dans les meilleurs delais serait le bitumage de la route Tindouf Zouerate qui fera exploser les échanges commerciaux entre les deux pays et avec le reste de l'Afrique...

  • cccom (H) 24/05/2018 10:29 X

    Une intégration agricole avec l’Algérie assure à la Mauritanie une autosuffisance alimentaire rapide dans tous les produits agricoles (blé, riz, légumes, fruits…)à un coût inférieur à la concurrence mondiale. Telle a été ma conviction et demeure depuis mon 1er voyage d’études en 1988 à Blida, Médéa Sid Bel Abbass, Rouiba… jusqu’à mon dernier voyage en 2017. Je souhaite que notre gouvernement découvre cette opportunité du machinisme agricole algérien de pointe facile à transférer pour casser la balkanisation économique créée et protégée par l’Occident pour perpétuer notre sous développement. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr