31-05-2018 10:50 - Fusion ENER-ATTM : le ministre de l’équipement s’explique…

Fusion ENER-ATTM : le ministre de l’équipement s’explique…

Sahara Medias - Lors d’une séance plénière de l’assemblée nationale, le ministre de l’équipement et des transports, Mohamed Abdallahi O. Oudaa, s’est expliqué sur la décision de l’état de fusionner la société pour l’entretien routier (ENER) et la société d’assainissement, des travaux, du transport et la maintenance (ATTM).

Selon le ministre l’existence de problèmes fondamentaux a considérablement affecté le rythme des travaux effectués par l’ENER dans le domaine de l’entretien des routes, et c’est ce qui a amené les pouvoirs publics à l’intégrer au sein de l’ATTM.

L’ENER n’était donc plus capable d’honorer ses engagements malgré la mise à sa disposition des ressources requises offertes par l’état dans le cadre du contrat programme signé entre les deux parties.

Le ministre de l’équipement a ajouté que le gouvernement avait chargé des experts de la société nationale industrielle et minière d’entreprendre une étude destiné à faire l’état des lieux au sein de la société aux plans financier, humain et technique, destiné à édifier les pouvoirs publics sur les mesures à prendre.

La commission qui a été constituée a souligné la nécessité de prendre des mesures urgentes pour sauver la société.

La proposition faite était de fusionner l’ENER avec l’ATTM qui conserverait son nom commercial, le capital de la nouvelle société sera donc réparti comme suit : 21,05% soit 640 millions MRO reviennent à l’état et 78,95, soit 2400 millions MRO à l’ATTM.

Selon le ministre le résultat net de l’ENER au 30 juin 2017 était de (-7millards UM), contre 2,5 milliards pour ATTM.

Le ministre ajoute que l’accord prévoit le transfert des employés de l’ENER à la nouvelle entité avec la garantie de leurs droits.

La décision de fusionner les deux sociétés avait été prise par le gouvernement en octobre dernier.

A la fusion, la nouvelle société a du licencier 137 personnes, une mesure qui a été à l’origine d’une grogne des employés de l’établissement pour l’entretien routier.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1495

Commentaires (0)