31-05-2018 21:00 - L'UE critique la situation des droits de l'Homme en Egypte

L'UE critique la situation des droits de l'Homme en Egypte

BBC Afrique - Depuis la réélection du Président Abdel Fattah al-Sissi, les arrestations d'opposants et de militants de la société civile se sont accentuées. Le constat est de Federica Mogherini, en charge de la diplomatie européenne.

Dans un communiqué publié mercredi, elle a qualifié d'évolution inquiétante, le nombre croissant d'arrestations de défenseurs des droits de l' Homme, de militants politiques et de blogueurs ces dernières semaines en Egypte.

L'Union européenne souligne que l'opposant Hazem Abdelazim a été arrêté samedi, quelques jours après le placement en détention préventive du blogueur et journaliste Waël Abbas.

Un autre blogueur, selon bruxelles, accusé de "prôner l'athéisme", Chérif Gaber, ainsi qu'un auteur de vidéos satiriques, Chadi Abouzeid, ont été aussi arrêtés début mai.

Selon le cabinet de la cheffe de la diplomatie européenne, "la stabilité et la sécurité durables ne peuvent aller de pair qu'avec le plein respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales".

"Les défenseurs des droits fondamentaux et de la démocratie ne doivent pas craindre des représailles et nous attendons des autorités égyptiennes qu'elles respectent la Constitution et les obligations internationales" ajoute le communiqué.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a rejeté les critiques de l'UE qui, selon Le Caire, "ne reflètent pas la réalité égyptienne".

La sortie de l'Union européenne intervient quelques jours avant la prestation de serment du président égyptien.

Abdel Fattah al-Sissi prêtera serment samedi devant le Parlement, deux mois après sa réélection avec plus de 97% de voix.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 0
Lus : 654

Commentaires (0)