31-05-2018 21:00 - L'UE critique la situation des droits de l'Homme en Egypte

L'UE critique la situation des droits de l'Homme en Egypte

BBC Afrique - Depuis la réélection du Président Abdel Fattah al-Sissi, les arrestations d'opposants et de militants de la société civile se sont accentuées. Le constat est de Federica Mogherini, en charge de la diplomatie européenne.

Dans un communiqué publié mercredi, elle a qualifié d'évolution inquiétante, le nombre croissant d'arrestations de défenseurs des droits de l' Homme, de militants politiques et de blogueurs ces dernières semaines en Egypte.

L'Union européenne souligne que l'opposant Hazem Abdelazim a été arrêté samedi, quelques jours après le placement en détention préventive du blogueur et journaliste Waël Abbas.

Un autre blogueur, selon bruxelles, accusé de "prôner l'athéisme", Chérif Gaber, ainsi qu'un auteur de vidéos satiriques, Chadi Abouzeid, ont été aussi arrêtés début mai.

Selon le cabinet de la cheffe de la diplomatie européenne, "la stabilité et la sécurité durables ne peuvent aller de pair qu'avec le plein respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales".

"Les défenseurs des droits fondamentaux et de la démocratie ne doivent pas craindre des représailles et nous attendons des autorités égyptiennes qu'elles respectent la Constitution et les obligations internationales" ajoute le communiqué.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères a rejeté les critiques de l'UE qui, selon Le Caire, "ne reflètent pas la réalité égyptienne".

La sortie de l'Union européenne intervient quelques jours avant la prestation de serment du président égyptien.

Abdel Fattah al-Sissi prêtera serment samedi devant le Parlement, deux mois après sa réélection avec plus de 97% de voix.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 0
Lus : 734

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)