06-06-2018 12:11 - Nouvelle escalade dans la grève des médecins

Nouvelle escalade dans la grève des médecins

Sahara Medias - Lors d’un sit-in organisé au centre hospitalier de Nouakchott, les médecins ont réaffirmé leur détermination à poursuivre leur mouvement amorcé il y a quelques semaines pour protester contre la situation sanitaire dans le pays.

Ils ont menacé de déposer une démission collective des chefs de service du centre hospitalier national qui sera suivi, dans les prochaines semaines d’autres démissions.

Les médecins ont dénoncé ce qu’ils ont appelé le manque d’intérêt de la part des autorités pour leurs revendications légitimes annonçant la prise de nouvelles étapes, dont la limitation des urgences à un seul hôpital, de même que les opérations chirurgicales.

Les médecins mauritaniens ont entamé, il y a plus d’un mois, un mouvement de grève pour réclamer l’amélioration des conditions de travail et des travailleurs dans les hôpitaux ainsi que celles des prestations offertes aux citoyens.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2728

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • pyranha (H) 06/06/2018 13:39 X

    Aziz s’en fiche au fait de la condition difficile des citoyens pour entamer des négociations. Son ego suicidaire et son orgueil paralysant l’empêche d’humaniser ses rapports avec ses semblables. Imaginez des malades qui ,au moment même où il n’y avait pas grève n’arrivaient pas à s’en sortir par des circuits d’analyse , de radio interminables et que présentement ils n’ont aucun moyen d’aller même à Dakar à plus forte raison pour des évacuations en Tunisie ,Maroc etc… Aziz quant à lui et sa famille pour une simple égratignure ,c’est la France avec avion médicalisé et au frais du pauvre contribuable .Tant que les citoyens en masse refuse par lâcheté ,ou démission de prendre leur destin en main et assurer leur avenir et responsabilités ,Aziz n’a que faire même si tous les fonctionnaires (Médecins , enseignants ,étudiants ,commerçants ) allaient en grève .Disposant d’une fortune colossale et de bouffons à sa disposition il ne lèvera pas le petit doigt pour quoi que ce soit…