08-06-2018 12:25 - Le ministère de la Santé limoge de nouveaux spécialistes de leurs fonctions dans les hôpitaux (Noms)

Le ministère de la Santé limoge de nouveaux spécialistes de leurs fonctions dans les hôpitaux (Noms)

Alakhbar - Le Ministère de la santé poursuit ses mesures punitives contre les spécialistes en service dans les hôpitaux de l’intérieur du pays, pour avoir participé à la grève ouverte observée par les médecins, qui entre dans son second mois.

Ont été ainsi limogés :

- le Chef de service de cardiologie et maladies cardio-vasculaires à l'hôpital de Kiffa Dr. Yahya Ould Sidi Moctar,

- le chef de service de chirurgie à l'hôpital de Kiffa Dr. Mohamed Ould Bakar,

- le chef de service de cardiologie à l'hôpital de Nouadhibou Dr. Zeine Ould Ahmed Cherif,

- le chef de service de radiologie de l'hôpital de Nouadhibou Dr. Ahmed Qhassem,

- le chef de chirurgie orthopédique et articulaire à l'hôpital de Nouadhibou Dr Baba Sidatt,

- le chef de Service d'anesthésie et de réanimation à l’hôpital de Nouadhibou Dr. Moulay Cherif

Le département de la santé avait licencié récemment le syndicaliste Dr Mohamed Ould Mohamed Lemine dit Dahiye de son poste de chef du département des maladies internes à l’hôpital national.

Dénonçant ces sanctions, les médecins ont prôné l’escalade dont la possibilité de démissionner de leur fonctions de chefs de services des départements, si le ministère de tutelle ne fait marche arrière dans 15 jours dans sa politique arbitraire

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 9
Lus : 3488

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (9)

  • Ahmedabdallah (H) 09/06/2018 03:21 X

    Un gouvernement de crétins qui crétinise et clochardise les services publics essentiels et vitaux qui n'a pour seule réponse aux revendications légitimes des fonctionnaires que ces mesures punitives irréfléchies et qui en disent long sur la mentalité dictatoriale du chef de la junte putchiste aziz qui montre combien il ignore le dialogue et l'effort! Et si les spécialistes par lesquels vous espérez remplacer ceux que vous venez de limoger refusaient eux aussi vos nominations bidons, craignant à leur tour 'être sanctionnés par votre régime mourant; alors vous feriez quoi à ce moment-là? les enverriez-vous en prison pour refus de nomination? Quelle bande d'incapables, ce régime honni et maudit par toute la Mauritanie!

  • Dembunajo (H) 08/06/2018 17:25 X

    Monsieur le ministre, je crois que nous avons fini depuis avec la dictature. par conséquent inutile de vouloir réduire ces demandeurs de droits en silence. Prenez l'arme pacifique et non celle-là.

  • planificateur (H) 08/06/2018 16:02 X

    Kane dites au Président > Il y a plus de citoyen ignorant.

  • planificateur (H) 08/06/2018 16:00 X

    Mr Kane est entrain de limoger tous les docteurs avant qu'il prenne lui même la fuite. Ahannnn baddé

  • Bertrand (H) 08/06/2018 15:55 X

    Korimagna (H) le mal est toujours chez une communauté donnée, de l'autre coté on trouve toujours des excuses. Est ce que ça ne s'appelle pas RACISME.

  • hamadel (H) 08/06/2018 14:50 X

    autorités c'Est triste de prendre cette affaire pour du catch

  • rimois (H) 08/06/2018 12:51 X

    Si vous pensez que des mesures punitives sont la réponse aux légitimes revendications des travailleurs vous risquez de vider la fonction publique de son élite. Il faut une bonne médiation et des réponses appropriées aux réclamations des travailleurs et non des bras de fer

  • Korimagna (H) 08/06/2018 12:50 X

    C'est vraiment fou dans ce pays de commerçant où tout est arbitraire. Le pauvre ministre de la santé Mr KANE BOUBACAR est un exécutant sans prérogatives.Mr Ministre, vous n'auriez pas du accepter cette nomination suicidaire. Vous voilà dans une pente raide, votre professionnalisme et votre crédibilité plus menacées que jamais.

  • moukhabarat (F) 08/06/2018 12:45 X

    Il faut une médiation de religieux "apolitiques" (ce qui est rare) car le gouvernement ne reculera pas.