09-06-2018 12:54 - Le FC Nouadhibou tient ses premières recrues

Le FC Nouadhibou tient ses premières recrues

Rim Sport - Le FC Nouadhibou annonce déjà la couleur et frappe fort avec ce début de mercato estival. Les dirigeants des Orange se montrent d’ores et déjà très actifs avec cette fenêtre des transferts 2018/2019. Les internationaux espoirs Hassen Teguedi et Hamoye Tanjy viennent de débarquer avec fracas chez les Orange.

Ils ont paraphé jeudi 7 juin 2018 pour des bail de deux saisons. En fin de contrat avec l’ASC Tidjikja, les deux comparses en club et en sélection, avaient manifesté leur envie de départ. Après quatre saisons passées chez les Crocodiles du désert,les responsables du club n'ont pas jugé nécessaire de retenir Hassen et Hamoye.

Vont-ils tenir la concurrence au FC Nouadhibou ? Les champions de Mauritanie 2017/2018 disposent d'un bon milieu de terrain avec des joueurs fringants tout comme en attaque , au vu de la saison écoulée.

En tout cas,les deux recrues ,en cas de départ des métronomes au sein des deux compartiments, devront renforcer le FC Nouadhibou,en perspective de la prochaine league africaine des Champions et de la Coupe Arabe des Clubs Champions.

Le technicien camerounais qui bénéficiera d’un effectif XXL la saison prochaine, sait que les objectifs demeurent élevés et que sa marge d’erreur reste réduite. En clair, Njoya Mauril Mezack devra atteindre la phase des groupes de la Champion’s League africaine.

Un autre cador (qui avait reçu une promesse d’engagement la saison dernière) était notamment sur les rangs mais les deux internationaux ont choisi d’orienter leur carrière dans le Nord. Après ses deux nouvelles têtes d'affiche, les dirigeants du FC Nouadhibou vont-ils continuer de renforcer leur effectif ?

Va-t-on assister à des transferts à l'étranger de sociétaires de FC Nouadhibou ? Les Champions de Mauritanie devront-ils connaître un grand dégraissage avec le départ de plusieurs de ses sociétaires,poussés vers la sortie ? Mystère et boule de gomme.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1461

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • pyranha (H) 09/06/2018 14:38 X

    Vraiment ce Ministre de la santé est d'un comportement déraisonnable et pourtant tout le monde sait qu'avant ces grèves, tous les médecins exerçaient dans le privé. D’ailleurs ils s’absentaient même aux heures normales dans les hôpitaux pour aller intervenir dans le privé (c’est maintenant qu’on veut se rappeler de cette irrégularité ?) La mauvaise foi manifeste et indigne de ce ministre devient inquiétante ; c’est à croire que même si on disait à ce ministre de liquider un malade sur une table d’opération il allait s’exécuter. Mr le ministre, tu joues peut être le rôle de politicien comme tous nos véreux politiciens, mais sache au moins marquer les limites existant entre tes intérêts politiques pour sauvegarder ton poste, et ceux des malades pour lesquels au terme de tes études de médecine, tu as dû faire un serment. En vérité, Il ne te reste plus qu’à démissionner, car tu as jusqu’ici joué tous les mauvais rôles pour un haut cadre vous semblez être et souvent jugé de compétence sans équivoque, pourquoi mon frère continuer à jouer ces mauvais rôles sans issus et sans lendemain ? Ressaisis toi, pour qu’après cette “tempête », tu puisses un jour au croisement de l’un de tes confrères le regarder face à face, contrairement à ces bourreaux de 1989 qui ne cessent de changer de chemin ou de se masquer quand ils aperçoivent leur victime. C’est plus sage, plus honorable, plus digne, plus responsable et plus courageux surtout quand on ne cesse de se bombarder la poitrine se réclamant de grande tente, de grande khaima ou de grande case.