11-06-2018 10:00 - Le ministre de l’éducation en réunion avec les présidents de centres d’examen du baccalauréat

Le ministre de l’éducation en réunion avec les présidents de centres d’examen du baccalauréat

Saharamédias - Le ministre de l’éducation nationale, Isselmou O. Sid’Elmoctar O. Lehbib a rencontré samedi soir, dans les locaux de l’école normale des instituteurs les présidents de centres d’examen du baccalauréat.

Le ministre a appelé les présidents des centres d’examen à s’acquitter de la mission qui leur a été confiée, eu égard à leurs compétences et leurs expériences dans le domaine. Le baccalauréat, a rappelé le ministre, consacre le passage de l’enseignement secondaire à celui du supérieur et seuls les candidats ayant les compétences requises doivent passer cette étape.

Le ministre a ajouté que les présidents des centres disposent de suffisamment de pouvoirs pour mener à bien, en toute liberté, transparence et justice, la mission qui leur est confiée.

Dans ce cadre il les a invité à prendre et à temps, la décision appropriée, dès qu’intervienne un fait quelconque, susceptible d’affecter la crédibilité de l’examen, dans le cadre des textes organisant le baccalauréat et les instructions données par le ministère en ce sens.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1424

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 11/06/2018 10:33 X

    Note au locataire du Palais ocre: Proposition au Palais Gris d’initiatives créatrices de cadres et d’emplois intensifs. Fort de mon initiative d’aménagement gratuit, (dans une année de famine nationale ) de 1000 ha en 1984 à Keur Masséne sur le Fleuve et création de 2000 emplois durables d’anciens éleveurs et fortement rémunérateurs : J’avais cité le nom de Boudda riziculteur de la localité de Bni Naadji qui avait réussi une vente de 1 milliard d’ UM/an de son périmètre dans les années 90 sans avoir recours au Crédit de l’UNCACEM.. Initiative qui a lancé au Trarza en 1985 à 1988 un rythme annuel de 5000 ha, équivalent à 100 fois le rythme planifié officiellement de 50 ha/an que réalisait la SONADER de 1975 à 1983 (ref stat. SSA/MDRE/84) Fort également de ma 2éme initiative de conception et application du système pédagogique Cerveaux des Oasis de à Maaden intensif et gratuit qui a permis à cette Oasis qui auparavant n’avait jamais sorti un Bachelier) d’avoir durant 11 années successives (1998 à 2008) un nombre d’admis su Bac supérieur aux 3 lycées publics voisins réunis ( Aoujeft, Chinguetti et Ouadane) qui encadrent 100 écoles primaires rurales : Bacheliers qui avaient produit des dizaines de Docteurs à cursus réduits de 50 à 70% :, j’avais cité nom de notre actuel Ministre de la Jeunesse et des Sports parmi d’autres médecins et ingénieurs… Le système parental peut économiser à l’Etat et parents d’éléves plus de 90% des coûts usuels et garantit les admissions au Bac à des taux exceptionnellement élevés de 70%. Pour cette double expériences, connues de tous , je martèle fort ces temps ci, la porte du Palais ocre pour proposer au Président ces deux initiatives créatrices en 10 ans de nouvelles générations de jeunes doctorants à l’âge de 18 ans (au lieu de 25 ans) disposant d’un travail garanti clés en mains fortement rémunérateur su le Fleuve et dans des palmeraies modernes équivalent à 10 fois le SMIG national. Il est facile de démontrer que les deux initiatives avaient des effets induits sur le développement avaient économisé en numéraire à l’Etat plus de 2 milliards d’UM cheikhany_ouldsidin@yahoo.fr