13-06-2018 13:14 - Ould Sidi nouveau Commissaire aux droits de l’homme : Portrait

Ould Sidi nouveau Commissaire aux droits de l’homme : Portrait

Essahraa - La Présidence de la République a nommé dernièrement, M.Mohamed Lemine Ould Sidi, au poste attitré de Commissaire aux droits de l’homme, à l’action humanitaire et aux relations avec la société civile.Portrait :

Etat civil

Mohamed Lemine Ould Sidi
Date de naissance :1971-08-21
Situation familiale :Marié,père de deux enfants

Postes occupés

1996-2004 : Chef Service Informatique du Port Autonome de Nouadhibou (PAN).

Chef des projets suivants :

Projet informatisation du Port Autonome de Nouadhibou;

Projet de télésurveillance (Vessel Trafic Service) .

2006-2007 : Conseiller du Président, chargé de Nouvelles Technologies à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) :

Audit du fichier électoral de 2006 ;

Développement et mise en œuvre du Système d’information de centralisation et de traitement des flux d’information électoraux du processus de 2005-2007.

2007-2012 : Directeur des Systèmes d’Information et des Fichiers Electoraux au Ministère de l’Intérieur ;

2012 à nos jours : Directeur Général des Services d’Appui au Processus Electoral

Elaboration du Fichier Electoral Consensuel de 2009 ;

Cahier de charges pour la fiabilisation et la sécurisation de l’Etat Civil Mauritanien ;

Informatisation et modernisation des services du Ministère de l’Intérieur.

2010 à nos jours : Expert international et membre du Réseau des Compétences Electorales Francophones :

Développement et mise en œuvre du système de sécurisation et de transmission (scanning et SMS) des résultats électoraux en Guinée Conakry ;

Elaboration du cahier des charges pour la confection du fichier électoral du Niger ;

Audit de la liste électorale permanente informatisée (LEPI biométrique) du Bénin ;

Audit du fichier électoral biométrique du Burkina Faso ;

Audit du fichier électoral biométrique de la Guinée Conakry;

Rédaction du cahier des charges pour l’élaboration d’un fichier électoral fiable et un centre national de traitement de données électorales à Madagascar ;

Audit du système d’Etat Civil du Mali et évaluation du Recensement Administratif à Vocation d’Etat Civil (RAVEC).

……………………………………………..

Compétences Informatiques

EDI développement : Jbuilder , Eclipse, Dreamweaver , Netbeans ;

Outils : Toad, Visual Paradigm;

Frameworks: struts, spring, JSF…..

Client-Server : 2 couches ou n couches, J2EE.

Système d’exploitation : Linux, DOS, Win Server, SUN Solaris, Redhat

Environnements : X-Window (X11), MOTIF, CDE

Entrées/sorties, fichiers processus communications inter-process, sockets signaux, interruptions

programmation système

Langage : C, Turbo Pascal, Cobol, Java, SQL, Jsp, Perl

Methode d’analyse : Merise, UML

Réseaux: (protocole IP,UDP,TCP), LAN, WAN

SGBD : Oracle, Access, Dbase, MySQL, Informix. MSSQL Server

Document numérique : XML et XSLT,SMIL, Recherche d'information

Infrastructure, virtualisation, réseau, VPN, filtrage IP, VoIP,

Sécurité centralisée UTM,

Biométrie,

Diplômes

Diplôme de baccalauréat série scientifique ;

-Diplôme des études informatiques appliquées à la gestion ;

-Master en Génie Logiciel et Réseaux de l’école nationale supérieure des Mines de Saint- Etienne avec mention très bien.

Stages effectués

-2002 : Stage à Marseille Gyptis International ;

-2003 : Stage à Sistemi e Telematica de Gênes en Italie (VTS et SETHIP) ;

-2006 : Formation Data Quality Managment (DQM) à SPADSOFT à Paris pour l’usage des algorithmes phonétique et le dédoublonnage de la Base de Données électorale.

- 2012 : Stage au Directeur Général des élections du Québec (Canada).

Langues

Arabe, français, anglais



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 10
Lus : 2500

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • Matamou (H) 13/06/2018 19:28 X

    On veut resoudre la question des Droits de l'Homme avec des algorithmes. Mais la reponse est plus simple; elle est presque comptable: solder le passif et aller de l'avant.

  • ASSOCIATIONMAINSPROPRES (H) 13/06/2018 18:13 X

    Quel mauvais choix ! Le Président et son premier ministre sont nuls.

  • synthetiseur (H) 13/06/2018 17:45 X

    Quand est ce que viendra ce jour où les mauritaniens sauront dire non à une proposition qui ne correspond pas à leur profile et où ils savent d'avance qu'ils vont au casse cou? Quand est ce que les mauritaniens auront le courage de démissionner d'un poste où ils n'arrivent pas à imposer leur vision? Quand est ce que les mauritaniens diront non à leur supérieur quand il veut les embarquer dans les labyrinthes de la prévarication, de l'injustice et de l'irrationnel au détriment de l'interet général? Ah cette politique du ventre et du prestige qui nous tient!

  • pyranha (H) 13/06/2018 17:35 X

    Mohamedene Vous avez parfaitement raison ,d'ailleurs c'est ce Mr qui devrait surseoir à cette nomination qui,à court terme ne fera que le crétiniser en voulant défendre l'indéfendable...

  • lhraki (H) 13/06/2018 17:12 X

    Franchement sa place est ailleurs!

  • hamadel (H) 13/06/2018 16:24 X

    ce poste n'est pas indiqué pour ce jeune doué défendre l’indéfendable nier le génocide la déportation l'esclavage l'exclusion ambiante des kouwars et de haratine justifier que l’enrôlement en cour n'est pas discriminatoire j'ai pitié de vous Biram a terrassé tout tes prédécesseurs rompis dans le déni.

  • lass77 (H) 13/06/2018 15:50 X

    D'abord il n'a pas une tète mauritanienne , on ne sait pas il est né où en Mauritanie ? rien n'est mentionné ! Il sert à quoi d’être nommé ministre en Mauritanie si ce n'est pas que créer sa propre entrée dans l'enfer au jugement dernier. Si on devient ministre , ce qu'on le merite ensuite on se considère ministre de tous les Mauritaniens et dela Mauritanie sans distinction de région, de race , de communauté, de tribu, de familles etc...Or en Mauritanie la résonance est toute autre.

  • Mohamedene (H) 13/06/2018 15:17 X

    Toujours le ridicule ne tue pas en Mauritanie ! Avec un tel CV qu'est ce qu'un jeune adulte cherche en dehors des structures de développement à haute valeur ajoutée ? Même si c'est pour un équilibre tribal dans la haute sphère de l'administration, on doit avoir la capacité de dire non. Cette personne devrait être au charbon mais pas pour aller defendre a coup de gros mensonges l'inexistence de l'esclavage en Mauritanie !

  • mdmdlemine (H) 13/06/2018 14:55 X

    Tout le contraire de la nouvelle ministre de la jeunesse et des sports qui a un drole de diplome en mécanique et qui a subi des formations en syrie donc avec une culture nationaliste

  • kadimapur (H) 13/06/2018 14:10 X

    Bon cv et longue expérience de l'administration et c'est le strict minimum que doit avoir un jeune cadre avant d'être propulsé dans les hautes fonctions de l'état. Toutefois son profil semble mieux indiqué pour occuper les fonctions de directeur général de l' agence d'état civil. Il est vital que l'on commence à choisir dans ce pays les profils adaptés aux fonctions avec l'expérience nécessaire sinon l'on continuera à naviguer à vue, ce qui est très certainement arrivé à la jeune femme qui l'a précédé, au ministre des sports et à bien d'autres jeunes gens qui ont été poussé dans la fosse aux lions sans aucune préparation...