22-06-2018 13:12 - Mauritanie: coupure d’internet pendant les examens

Mauritanie: coupure d’internet pendant les examens

RFI - En Mauritanie, les usagers d’internet ont été privés de ce service ces derniers jours de 8 heures à 18 heures 30. Une mesure prise par le gouvernement pour éviter les cas de tricheries durant les épreuves du baccalauréat. Une mesure qui passe mal chez les usagers du net.

Les usagers désapprouvent la suspension volontaire du service d’internet, comme Mohamed : « Déjà que nous avons un internet qui a un débit très faible. Et avec cette histoire de baccalauréat, on nous coupe internet pendant cinq jours soi-disant pour rendre le bac crédible, pour que les candidats au baccalauréat ne trichent pas. On a besoin d’internet pour bosser. Cela n’est jamais arrivé, dans n’importe quel pays du monde ».

Abdourahmane
, un autre utilisateur du net, estime que la coupure du service internet l’a pénalisé : « Il faut à un moment donné chercher d’autres alternatives qui ne pénalisent pas le secteur privé en général, tout ce qui est restaurants, tourismes, fast food qui veulent se connecter via internet, pour voir les informations au niveau mondial ».

Le ministre mauritanien de l’Education nationale, Eslamou Ould Sidi El Mokhtar, a défendu les actes posés par son département dans ce cadre : « Nous accordons une grande importance à ce diplôme national qui ouvre la voie de l’enseignement supérieur aux futurs bacheliers. C’est pourquoi nous renforçons les mesures de surveillance des épreuves ».

L’internet sera coupé à nouveau à partir du 15 juillet à l’occasion de la session complémentaire du baccalauréat.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI
Commentaires : 0
Lus : 1037

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)