24-06-2018 00:00 - Merveilleux bambins de l’école Thierno Amadou Moktar Sakho [PhotoReportage]

Merveilleux bambins de l’école Thierno Amadou Moktar Sakho [PhotoReportage]

Le Rénovateur Quotidien - La fin de l’année scolaire est un moment chargé d’émotions surtout quand elle est fêtée en unisson.

Après une année d’existence l’école Thierno Amadou Moktar Sakho a dévoilé ce samedi 23 juin 2018 les prémices de son ambition avec un rendez-vous dédié aux tout petits. Ils étaient là ce matin en présence de leurs monitrices, de leurs parents sous la chaleur humaine d’une foule d’invités venus partager avec eux ces moments de souvenirs grandioses.

Et la fête prit son envol avec des activités riches en couleurs comme en porte l’intérieure magique de cette école fondée d’une main de maitre par une femme dont le seul nom suffit pour rappeler les principes cardinaux de l’école : Madame Diop Fatimata Ba qui va bientôt dire Adieu au Ministère de l’éducation nationale après une mission bien remplié.

Non sans y laisser l’image d’une professionnelle de l’enseignement dont l’expérience et la rigueur compteront toujours pour accompagner le système éducatif mauritanien.

La présence imposante des hauts responsables du Ministère de tutelle et autres acteurs éducatif de marque témoigne si besoin était de l’importance accordée à ce nouveau label dont s’est enrichie la ville de Nouakchott.

L’école Thierno Amadou Moktar Sakho reflète déjà cette vision qu’elle entend donner à l’avenir des enfants qui commencent leurs premiers pas. La cérémonie consacrée ce samedi aux premières germinations de la préscolaire sont révélatrices de cette ambition comme elle l’a si bien rappelé dans son mot prononcé à cette occasion et qui tient en deux mots : le travail et la discipline, deux clés de la réussite. Les invités n’ont pas eu besoin de trop de discours pour faire connaissance de l’école.

Les images et symboles parlent d’eux –mêmes. Là, tout inspire discipline, ordre et sérieux. Une magie pédagogique guide le visiteur à l’intérieur de l’univers de l’Alpha et de l’oméga comme pour rappeler qu’il y a dans le désert éducatif des oasis qui arrosent les esprits dans cet ilot qui s’élargira d’un cycle fondamental dès la prochaine rentrée scolaire.

Ceux qui ont assisté au beau spectacle créé par les poussins de l’école Thierno Amadou Moktar Sakho sont rentrés avec une idée : l’école se cultive dès la maternelle pour faire germer les graines de l’avenir. Ainsi seule la volonté de mieux faire honore les idéaux d’un enseignement de qualité. A l’école Thierno Amadou Moktar Sakho la voie de l’excellence est tracée. Les bourgeons de la Directrice ont dit leurs premiers rudiments en Arabe en français et en anglais. Le public s’en est délecté jusqu’à la fin d’une belle démonstration festive. La cérémonie a été rehaussée par la présence de cadres du ministère de l'Education nationale.

Bonnes vacances !

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...








































































Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 2773

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • mystere1 (F) 25/06/2018 11:49 X

    Ils sont l’innocence puérile, la douceur, des petits anges qu’on aime à 1er coup d’œil dans le cœur, que Dieu les Protège et les Guide dans la droiture ces futurs espoir d’une Mauritanie dont nos sentiments sont confus, embrouillés, mêlés à de l’incertitude, du désespoir et de l’espoir ! nous comptons sur eux ! ces petits bouts de chou, afin qu’ils changent la face sombre de cette Mauritanie.

  • lottoundou (H) 24/06/2018 21:02 X

    Coincidence troublante entre le choix du pseudo et l'incarnation du mental d'un homme qui s'est fait appeler par anonymat Abdi H. Tu penses qu'aller à la retraite tomber malade ou mourir est un défaut ou le propre des autres comme si la retraite n'est pas un droit au repos et non une honte. C'est même un honneur que de finir sa carrière sans faute. Décidement il y a des gens qui trainent toujours avec leurs complexes en voyant d'autres réussir. En tout cas ce Abdi a des problèmes. Si tu estimes que tout finira un jour tu dois arrêter d'attaquer des paisibles personnes qui n'ont rien à se reprocher si tu as peur du dernier jour

  • douddou (H) 24/06/2018 13:54 X

    Une grande dame qui a du caractère mais elle n'en fait pas une arme plutot un rempart contre des gens qui veulent abuser et semer la pagaille mais dans une societé ou on cherche la facilité et on cultive la médicrité cette dame peut paraitre atypique dire qu'elle est arrogante c'est une attaque injuste et même cynique

  • abdi10 (H) 24/06/2018 10:29 X

    Cette femme dont vous parlez est surtout connue pour son orgueil, son arrogance et sa fougue. Mme Diop qui va à la retraite! Elle ne s'y attendait pas; elle qui se croyait être l'égérie du ministère. Dans la vie, rien n'est éternel sauf le Pouvoir divin. La pauvre dame va se reconvertir en "marchande" de cours après un long passage en politique qui, là aussi a été stérile. La leçon qu'il faut en tirer, c'est que l'arrogance et le mépris des autres mène toujours au chaos et à la déception. Wa salam