29-06-2018 00:00 - Fondation SAHEL : Déclaration sur les pogroms contre les Peuhl au Mali

Fondation SAHEL : Déclaration sur les pogroms contre les Peuhl au Mali

Fondation Sahel - Depuis quelques jours, nous parviennent des informations alarmantes sur la situation des populations civiles peulhs du Mali voisin. Des femmes, des enfants et des personnes âgées, isolés dans leurs villages ou vacant à leurs occupations pastorales, ont été sauvagement assassinés juste parce qu’ils étaient peulhs.

Les survivants rapportent que les assaillants étaient habillés en tenues de chasseurs Dozos, autre ethnie habitant le Centre du Mali. Ces mêmes survivants et nombre de leurs ayant-droits affirment que les milices de chasseurs Dozos agissaient en connivence manifeste avec les autorités de l’Etat maliens.

Les Peulh du Mali seraient visés en punition du fait que certains de leurs ressortissants ont décidé de rejoindre les rangs de Jihadistes. Nous, au sein de la Fondation Sahel pour la Défenses des Droits de l’Homme et la Sauvegarde de la Paix Civile,

1- Dénonçons avec vigueur le début de génocide orchestré contre les Peulh du Mali et exigeons que soit mis fin aux pogroms en cours ;

2- Dénonçons ce délit de parenté dont sont victimes les populations civiles et demandons à ce que ce genre d’amalgames soit évité ;

3- Exhortons le gouvernement malien à prendre ses responsabilités en diligentant une enquête sérieuse et rigoureuse pour retrouver les coupables et les châtier de la façon la plus exemplaire ;

4- Appelons les peuples de la région à ne pas tomber dans le piège de la division et à rester soudés y compris contre les tentatives de manipulation de leurs sentiments nationalistes ou ethnique par qui que ce soit ;

5- Engageons la communauté internationale à intervenir pour prévenir un autre génocide sur la terre de notre Afrique déjà durement éprouvée par tant de malheurs. 6- Interpelons les dirigeants africains, réunis à Nouakchott, pour qu'ils fassent cesser les injustices encours contre les Peulh du Mali;

7- Attirons l'attention sur la dégradation générale de la situation des droits de l'homme y compris en Mauritanie. C'est cette dégradation de la situation des droits de l'homme qui accouche des actes comme ceux qui se déroulent au Mali. Les tortionnaires et autres génocidaires profitent de l'impunité et de la complicité des administrations et de l'Etat pour s'adonner à leur macabre commerce

Nouakchott le 27/ 6/ 2018
La commission des droits de l'homme



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 828

Commentaires (0)