29-06-2018 21:00 - Être esclave en Mauritanie aujourd’hui

Être esclave en Mauritanie aujourd’hui

Mondafrique - Mondafrique présente un entretien de TV5Monde avec François Patuel d’Amnesty International sur la question de l’esclavage en Mauritanie aujourd’hui.

«C’est un phénomène qui existe encore aujourd’hui. Pour les estimations, plusieurs milliers jusqu’à 43.000 personnes qui vivraient en esclavage en Mauritanie, malgré l’abolition en 1981, la criminalisation en 2007 et le renforcement de la loi en 2015. Et pourtant, c’est un phénomène qui existe encore. Il y’a des instances africaines qui condamnent la Mauritanie pour cette pratique continue de l’esclavage et c’est encore une réalité aujourd’hui », a expliqué sur le plateau de TV5 MONDE, François Patuel, chercheur à Amnesty International d’Afrique de l’Ouest.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Mondafrique
Commentaires : 4
Lus : 1890

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Bertrand (H) 30/06/2018 10:12 X

    Cela me rappelle je ne sais plus quel ouvrage de Montesquieu (l'esprit des lois?). Il était écrit sur la dernière page externe des mots :" Ah..Ah.. Monsieur est persan, c'est une chose bien extraordinaire, comment peut on être persan?". Le rejet de la différence et l'idée que l'on est le centre du monde sans pour autant assumer le minimums de moralité permettant d'aspirer a une quelconque grandeur.

  • lass77 (H) 30/06/2018 09:13 X

    @Bertrand@ Tu n’as pas une position constante sur la situation en Mauritanie.Je crois comprendre que ces témoignages reflètent la réalité mauritanienne. Au 21éme siecle, on devrait voire des beidans se lever pour dénoncer la situation inégalitaire entre Mauritaniens. Chaque chose a son temps. Je ne sais pas si tu es beidan et consciencieux de la situation en Mauritanie ? Personne ne veut une vengeance , tu peux admettre qu’il existe des problèmes en Mauritanie essentiellement : l’exclavage , la mauvaise cohabitation , et une soif de justice compte tenu de son histoire contemporaine qui l’accable. Regardez au tour de vous analyser et réfléchissez les ingrédients qui ont conduit à l’actuelle situation de la Syrie et de l’Irak pour ne citer que ceux-là sont les mêmes qui existent en Mauritanie qui s’intensifient au gré du temps. Je répète on vit sur la terre des hommes. Que Macron soit interpellé de la situation en Mauritanie n’a aucun sens puisqu’il le sait mieux que les Mauritaniens eux-memes.. Les derniers excellences en poste comme ambassadeurs de France en Mauritanie savent quiconque la situation . Sauf la France a choisi son camp il y’a plus de 65 ans sur la Mauritanie : seuls les Maures Blancs devraient avoir le pouvoir en Mauritanie , c’est ironique de le dire on voit bien que la France s’est accommodée de toutes les dérives des regimes Mauritaniens dépuis toujours : Massacres des noirs , déportations forcées , exclavage avec tous ses crimes la France n’a jamais changé de position sur la Mauritanie et il faut que les Noirs mauritaniens le sachent mais peu ignorent cette réalité encore.

  • Bertrand (H) 29/06/2018 22:04 X

    Tout le monde en parle,pourtant personne n'a jamais mis le doight sur y esclave. C'est comme l'anaconda ou ke tresor des mayas. les europpeens ont besouns de petits contes dz fées ou ils apparaissent comme des saint et Les autres comme des monstres. Cela pour mieux vivre avec leurs crimes. Les coupables et les sauvages veulent toujours trouver plus coupable et plus sauvage qu'eux. Ils ont Hollywood et corollaires : ils peuvent toujours faire du cinéma.

  • Bertrand (H) 29/06/2018 21:57 X

    Il est chercheur de quoi? Chercheur d'argent ou de sensationnel. Lesckavage existe bien aujourd'hui en France et en Europe. Ces pays construits par les esclaves.