06-07-2018 11:16 - Les 100 Personnes les Réputées D’Afrique 2018: Biram Dah Abeid | Africains réputés

Les 100 Personnes les Réputées D’Afrique 2018: Biram Dah Abeid | Africains réputés

Le Calame - Judicieusement décrit comme le Mauritanien Nelson Mandela pour ses efforts humanitaires, son approche non violente et son appel à la réconciliation, Biram Dah Abeid est un homme politique mauritanien et un défenseur de l'abolition de l'esclavage qui figure sur la liste TIME Magazine des USA parmi les 100 personnes les plus influentes de 2017 et l'un des «10 personnes ayant changé le monde dont n’auriez pas entendu » par PeaceLinkLive en 2014.

Il était également le lauréat du Prix des Nations Unies des droits de l'homme 2013 pour sa campagne de plaidoyer afin d’éradiquer l'esclavage en Mauritanie.

Voilà pourquoi il est l'un des 100 Africains les plus réputés.

Il est temps de mettre fin au racisme arabe en Afrique du Nord

Selon Biram Dah Abeid, l'esclavage dans la région du Sahel (entre l'Afrique du Nord et l'Afrique sub-saharienne) « est l'expression la plus significative et la plus extrême du racisme arabe en Afrique du Nord ... et le temps de sa remise aux oubliettes ».

Cela semble avoir commencé avec l'arrivée des Arabes Maures dans la région du Sahel au 14ème siècle et depuis lors leur mode de vie est resté étroitement lié à l'esclavage.

Depuis le 14ème siècle, les premiers habitants africains du Sahel ont été chassés plus au sud ou soumis à l'esclavage avec des travaux inférieurs auxquels ils sont assujettis.

Comme nous le savons tous, l'esclavage de cette nature est enraciné dans le racisme par lequel une race préjuge sa supériorité. Maintenant, d'après ce que je comprends de Biram Dah Abeid, l'élite arabo-berbère est désireuse de maintenir cette tradition et les privilèges qui en découlent. Il y a des traditions qui valent la peine d'être conservées, mais celle-ci n'est pas l'une d'entre-elles et elle devrait être reléguée au passé.

Il est une Harriet Tubman du 21eme siècle.

Si vous ne savez pas qui était Harriet Tubman, voici une brève leçon d'histoire - elle était une abolitionniste américaine et militante politique qui est née dans l'esclavage, s'est échappée et a par la suite sauvé plus de soixante-dix esclaves, famille et amis.

Le père de M. Abeid lui-même était un esclave qui a obtenu sa liberté mais malheureusement sa première épouse, avant la mère de Biram, n'a jamais obtenu la liberté et a été vendue par ses maîtres en compagnie de ses deux enfants . Attendez.

Laissons cela s’absorber par l’esprit pour une minute. En 1965, des enfants sont nés esclaves en Afrique. Aujourd'hui en 2018, les enfants sont toujours nés en esclavage en Afrique. Hou la-là. Quoi qu'il en soit, quand nous avons découvert le travail de son organisation, I. R.A-Mauritanie, cela a rappelé Harriet Tubman et son travail.

I.R.A-Mauritanie a sauvé, libéré et combattu pour l'émancipation de centaines d'esclaves afro-mauritaniens mettant en danger sa liberté, sa vie et celle de ses partisans. Biram Dah Abeid lui-même a été arrêté à plusieurs reprises et plusieurs de ses camarades activistes et sympathisants sont toujours incarcérés pour leurs efforts pour avoir tenter que leurs compatriotes afro-mauritaniens trouvent leur liberté.

La lenteur des pas du changement est perceptible

Actuellement, les estimations sur le taux de l'esclavage d'IRA Mauritanie suggèrent que 20% de la population vivent encore en esclavage par descendance, même si la pratique a été abolie en 1981 (la Mauritanie a été le dernier pays au monde à abolir l'esclavage) est criminalisée en 2007 par les lois. Mais qu'est-ce qui a changé? Pas beaucoup.

Oui, les gouvernements africains adoptent des règlements, des statuts et des lois qui protègent et soutiennent les personnes contre l'esclavage, la violence domestique, la discrimination, etc. Mais comme vous et nous le savons, cela se manifeste rarement dans la vie quotidienne des victimes.

C'est à moins, bien sûr, que des personnes comme M. Abeid interviennent et appellent nos gouvernements à rendre des comptes. Sans ce type d'hommes et de femmes, le rythme du changement est plus lent que l'eau du marigot et il est clair de voir pourquoi il est l'une des 100 personnes les plus réputées d’Afrique.

Une pensée sur Biram Dah Abeid, | « Africains réputés”

http://www.rassed.net/biram-dah-abeid-reputable-africans/



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1474

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • hamadel (H) 06/07/2018 15:23 X

    BDA notre mandela nationale

  • Yahyaoui (H) 06/07/2018 14:30 X

    Il a joué une très grande partie de sa vie au profit des mauritaniens esclaves et autres opprimés de la vie mauritanienne, c’est un grand combattant de la liberté reconnu dans le monde, son courage est indéfectible pour la cause des droits de l’homme, les nations Unies l’on récompenser même si le gouvernement mauritanien à le complexe de reconnaitre les valeurs de ce noir Haratin fils d’esclave qui veut libéré ses semblables, seulement les esclavagistes maintiennent encore le peuple sous le coup du gourdin de la raison du plus riche avec les armes de l’état, donc c’est un honneur pour la communauté noire et certains beïdanes de ce pays qui se réfèrent en lui Biram Dah Abeïd, ils préservent ses cadres dans l’ombre, pour qu’ils ne fassent pas écraser par le système.

  • doudou19 (H) 06/07/2018 11:55 X

    Neslon Mandela est référence à ne pas comparer avec quiconque sur ce plan précis. D'autres diront le contraire. Je respecte leur opinion.