08-07-2018 07:00 - Mauritanie : le gouvernement annonce avoir mis en place un programme pour aider les éleveurs

Mauritanie : le gouvernement annonce avoir mis en place un programme pour aider les éleveurs

Saharamédias - La ministre mauritanienne de l’agriculture a déclaré samedi que le gouvernement avait conçu un programme spécial pour aider les éleveurs lors de la sécheresse qu’avait connu le pays.

La ministre qui se trouvait à Tamchekett dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur la nécessité de s’enregistrer sur la liste électorale a souligné l’importance du recensement administratif à vocation électoral.

Elle a affirmé que le plan mis en place par le gouvernement pour aider les éleveurs avait été bien conçu et exécuté à temps et a permis de mettre à la disposition des propriétaires des cheptels de disposer des aliments de bétail en quantité et à des prix subventionnés mais aussi d’introduite les composantes de la culture des fourrages dans les régions irriguées.

La ministre a ajouté que le président Mohamed O. Abdel Aziz œuvre au développement du pays et à la prospérité du citoyen mauritanien à travers multiples acquis dont la sécurité, la prospérité, l’émancipation sociale à travers les multiples services offerts par les départements ministériels spécialisés.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1229

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • cccom (H) 08/07/2018 09:48 X

    Etant donné les actes de guerres alimentaires voilées de l’Ordre Economique Mondiale (OMD) du Centre et de la périphérie et effets de la sécheresse cette année qui risque de détruire 80% du Cheptel national et menace de famine selon la FAO prés de 1000.000 de personnes en Mauritanie. Etant donné que le Parc de Diawling (à la demande de l’UICN et WWF en 1990 malgré l’opposition de 95% des populations locales du Ministre de l’hydraulique documents de ref officiels disponibles) accapare pour l’engraissage des phacochères et oiseaux migrateurs vers l’Afrique du Sud dans: 1- 60.000 ha de terres fertiles alluvionnaires du Delta arrosés par gravité par 30 m3/s d’eau douces par les ouvrages Cheyal et Lemer. Etant donné que sur ordre de la Banque Mondiale en 1994 la Mauritanie avait abandonné l’option de Canal ouvert de l’Aftout Saheli de 85m3/s vers Nouakchott au profit de celui des tuyaux importés de 1m3/s à la population de Nouakchott réalisé à un coût 10 fois plus cher. Je lance un niéme appel à l’Etat pour : 1- Transformer SOUVERAINEMENT par décret dans le prochain conseil des Ministres le Parc de Diawling en parc mixte à l’image du Parc de la Camargue en France qui n’offre aux oiseaux que 60 ha au lieu de 60.000ha 2- De sauver le bétail national et les populations par la mise en culture rizicole en 2018 et 2019 des 60.000 ha du Parc pour produire en 2 campagnes/an 600.000 tonnes de riz productrices de 600.000 tonnes d’aliments de bétail (pailles emballées). Mon Bureau d’Etudes d’Equipement et de Réalisations Agricoles de Mauritanie (BEERAM) disposant de 33 ans d’expérience au Delta se fera le plaisir d’offrir gratuitement à l’Etat l’itinéraire technique pour ce projet immédiatement réalisable en comptant sur nos propres moyens. cheikhany_ouldsidina@yahoo.fr