11-07-2018 11:00 - Mauritanie : 1/3 des candidats de Tawassoul aux municipalités, des descendants d’esclaves

Mauritanie : 1/3 des candidats de Tawassoul aux municipalités, des descendants d’esclaves

Alakhbar - Le parti d’opposition mauritanien Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (Tawassoul), 2e force politique du pays, a établi une liste de 118 candidats aux élections municipales du 1er septembre prochain, dont 40 Harratines, soit 33% de la liste, a appris une source d'Alakhbar.

« Harratine » est le nom donné aux descendants d’esclaves en Mauritanie. « Tawassoul travaille pour présenter une liste de plus 160 candidats aux élections municipales », a confié à Alakhbar une source au sein du parti.

La même source ajoute que « Tawassoul entend nouer plus d’alliances électorales que n’importe quel autre parti », rappelant l’alliance nouée à Nouakchott, la capitale, avec les 11 partis du FNDU, le principal rassemblement de l’opposition radicale.

Le parti est aussi l’allié du M.P.R (Opposition) dans la zone de la Vallée (Sud) où existe une forte présence d’électorat noir.

Le parti des islamistes modérés est aussi en négociation pour de nouvelles alliances électorales avec les partis d’opposition AJD/MR, RFD et le parti nouvellement reconnu, Front Républicain pour l’Unité et la Démocratie (FRUD).

Cent-cinq partis dont l’UPR (Pouvoir) et le Front Républicain pour l’Unité et la Démocratie (FRUD), nouvellement reconnu, sont en lice aux élections législatives, municipales et régionales, prévues en Mauritanie du 1er septembre prochain.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2148

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • ahmed12b (H) 11/07/2018 19:17 X

    J'aime bien cette expression "descendants d’esclaves". Ce qui veut dire qu'ils ne le sont plus sinon on aurait parlé d'esclaves tout court.

  • Oulamaou (H) 11/07/2018 11:31 X

    C'est insuffisant, mais c'est encourageant car c'est la logique même ! On ne peut comme le font les autres ignorer une si importante frange de notre population. Le parti Tawassoul doit s'ouvrir en se calquant à la diversité mauritanienne, ainsi, il raflera certainement la mise à NKTT et dans toutes les grandes agglomérations.