19-07-2018 22:30 - Mauritanie : Le président Aziz ne quittera pas le pouvoir, selon le Porte-Parole du Gouvernement

Mauritanie : Le président Aziz ne quittera pas le pouvoir, selon le Porte-Parole du Gouvernement

Alakhbar - "Ceux qui croient que le président" Mohamed Ould Abdel Aziz va céder le pouvoir à un autre "sont dans l’illusion", a estimé le porte-parole du gouvernement mauritanien, Mohamed Lemine Ould Cheikh.

"Ceux qui disent que le président de la République va partir après 10 à 11 mois sont vraiment en train de rêver", a poursuivi le porte-parole qui prédit : "Les événements et jours à venir vont vous révéler ce que je dis."

"Le peuple mauritanien est, dans sa majorité, 90%, attaché au président de la République", a indiqué Ould Cheikh, qui est aussi le ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement. Il s'exprimait ce jeudi à Nouakchott lors de la conférence de presse hebdomadaire du Gouvernement.

Mohamed Ould Abdel Aziz va terminer en 2019 ses deux mandats consécutifs à la tête de l'Etat mauritanien. Il a promis, plusieurs fois, de respecter la Constitution qui lui interdit de briguer un 3e mandat.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 18
Lus : 5702

Commentaires (18)

  • ikslebart (H) 26/07/2018 09:02 X

    Ce griot d'AZ rappelle l'ancien ministre d'information de sadam houssein. Pas de gêne, mentir est son sport favori. (***)

  • medvall14 (H) 23/07/2018 23:20 X

    Ce qui me surprend, c'est que vous soyez surpris. Notre cher AZ ne quittera pas le fauteuil aussi doux pour lui et son entourage.Il connait trop bien ce pays:quelques promesses, quelques millions distribués, un peu de zizanie entre les tribus et les familles negro, et le tour est joué. A l'extérieur, on brandit le risque du chaos et du terrorisme qui fait si peur aux occidentaux et aux américains avec à la clef, une parodie de G5 aussi vide qu'une coquille vide, mais une vraie pompe à finance. Et voila la recette chers compatriotes pour un "énième mandat.longue vie au "théâtre politique en Mauritanie, dont l'alternance démocratique reste encore à écrire dans ce pays pleins de contradictions.

  • Bertrand (H) 21/07/2018 11:01 X

    C'est du bluff. Il y a des élections proches auxquelles l'opposition avec ses tares va participer. Au sommet, il savent que le peuple suit celui qui est soudé au fauteuil. S'il apprend que le fauteuil est vide, c'est la débandade et chacun essaie de sauver ce qui peut l'être. Ce Minsitre (même si c'est un vrai miçnistre)ne peut pas contredire son chef : se sera un crime de lèse majesté et il y perdra son portefeuille à vie. C'est donc un mauvais bluff pour maintenir le troupeau en état d'alerte.

  • ngaari aalam (H) 21/07/2018 07:35 X

    Ce porte mensonge humilie Aziz et la mauritanie toute entiere. Il traite Aziz de menteur, de ce fait si Aziz etait serieux il devait le limoger.

  • bleil (H) 20/07/2018 23:26 X

    Cet énergumène est un rébus de la "police des Emirats" ... comme la plupart des membres du gouvernement et du PR ce sont des gens qui ont un niveau secondaire d'éducation ! ceci explique les propos décousus de chaque membre de ce club de thuriféraires à quelques exceptions près !

  • mseyke le martyr (H) 20/07/2018 18:08 X

    voilà un type qui soit disant sorti des universités du golfe, en tout cas j'ai la curiosité de l'université où il a étudié. il veut à tout prix le maintien d'un homme au pouvoir, qui à mainte fois annoncé son respect total de la constitution, ce dont je suis sur qu'il sera le premier à le lâcher s'il est en difficulté.le grand paradoxe est que Niger deux hommes sont en prison car ils ont demandé un 3e mandat à Hama Amadou alors ici ce sont les officiels qui le disent haut et fort et ils ne sont même pas inquiétés encore mois remis en ordre, c bizarre.

  • billal (H) 20/07/2018 17:45 X

    Nous avons deux alternatives: soit la déclaration de mr. le ministre émane de lui même, il sera remercié ces jours-ci, soit le gars a eu le feu vert de tenir de tels propos fracassants et d`une rare arrogance, dans ce cas précis, les intentions sont plus au moins claires.

  • Amdesign (H) 20/07/2018 13:48 X

    Encore ce monsieur mensonge ou porte mensonge du gouvernement qui a parlé. Ça ne sent pas bon mes compatriotes, la Mauritanie fait un déplacement une fois de plus vers la médiocrité. Monsieur le président il faut sortir par la grande porte.

  • kadimapur (H) 20/07/2018 12:25 X

    Il est pour le moins malheureux de constater que ce ministre porte parole du gouvernement ne se rende pas compte de l'aberration des propos qu'il tient sur cette question qui a été évacuée plusieurs fois par le président de la République lui mm...Indépendamment des calculs politiques des uns et des autres ou des objectifs plus ou moins cachés (ce qui peut par ailleurs être compréhensible et de bonne guerre), il doit être mis fin à ce genre de déclaration vide de sens mais qui est entendu et commenté à l'intérieur comme à l'extérieur du pays et qui dessert plus qu'il ne sert...

  • fidelis (H) 20/07/2018 11:33 X

    Face à la sécheresse, au chômage au contexte sécuritaire, la Mauritanie a t'elle les moyens d'organiser toutes ces élections en si peu de temps? En tout cas Donald Trump a montré la voie aux plus réalistes : défendre les intérêts de son électorat, au mépris des règles protocolaires et du publiquement correct. Nous sommes en 2018, réveillez vous.

  • synthetiseur (H) 20/07/2018 10:46 X

    Merci Almady, ce qu'il faut que ce monsieur sache c'est que à la limite certains mauritaniens veulent le maintien du Président au pouvoir, d'autres n'en veulent pas lui il dit 10%, l'opposition dira le contraire; mais le problème n'est pas là; C'est que la constitution, interdit à Aziz de se représenter. Azz a reconnu devant les mauritaniens et le monde entier cette donne constitutionnelles inviolable. Alors ou bien il veut passer outre et tripoter la constitution pour se faire élire une troissième fois, ou bien il veut vérouiller le système de tel sorte que la présidence sera occupée par une marionette à sa solde. Mais l'essentiel c'est qu'il décide lui meme et cesse de nous envoyer ce genre d'éclaireurs qui ne font que semer la confusion dans les esprits non pas des gens avertis et qui savent tout ce qui se trame mais des pauvres citoyens incapables à cause de leur niveau d'instruction de séparer la graine de l'ivraie et sur l'esprit desquels ce jeu de yoyo est dirigé en cette période d'élections très confuse dans leurs tetes déjà remplies par des problèmes quotidiens de survie. Ils en ont suffisamment déjà avec la zizanie à l'UPR, la médiocrité de la CENI, un ravel incertain, la sécheresse et la famine, etc...Le président doit etre un peu plus clair et tranchant, ce petit jeu par ministres interposés le dessert beaucoup et dessert plus ses partisans que ses adversaires. En effet cet imbroglio a occasionné beaucoup de départs des rangs de la majorité et beaucoup de citoyens indécis voteront contre cette majorité sans compter les risques d'un taux de participation assez faible où les petits partis et l'opposition risquent de rafler la mise.

  • Belle Plume (H) 20/07/2018 09:03 X

    Le Président Aziz n'a jamais dit "je ne briguerai pas un troisième mandat". Il a tout simplement dit "je respecterai la constitution". Ces deux assertions sont différentes. La constitution, entretemps, peut être modifiée. C'est pourquoi il y'a cette campagne gouvernementale pour le RAVEL. Le sens de ce que le Porte-parole du Gouvernement a dit est que, juste après les élections de septembre, les marches "spontanées" commenceront pour demander au Président de se prononcer. Le Parlement (maintenant assemblée nationale seule) fera le nécessaire.

  • boubou_kibili (H) 20/07/2018 06:25 X

    Vous savez à qui il me ressemble? au fameux et sympathique Ministre de communication du defunt Sadam Houssein. On pouvait comprendre ce dernier mais pas notre machin qui décrdibilise le PR et tout le Gouvvernement. En tout cas ce n'est pas avec type d'energumes que (UPR) esperera gagner quoi que ce soit lors des prochaines elections.

  • almady (H) 20/07/2018 00:02 X

    Syntetiseur vous avez tout dit; on ne peut rien ajouter. Ils n'ont qu'a accorder leurs violons une bonne fois pour toute ; nous sommes fatigues de ces sempiternelles retournements de vestes. Ce petit jeu de ping -pong ne sied pas a une autorité crédible.

  • insoumis (H) 19/07/2018 23:33 X

    Mohamed lemine ould cheikh, le porte mensonge du gouvernement, tout ce qui tu dis est faux personne ne te crois monsieur le porte mensonge du gouvernement.

  • bleil (H) 19/07/2018 23:19 X

    L'idiot du village récite la rengaine qui marqua la fin de Ould Haidalla, le départ de Taya et la fin de la AZIZANIE ... les militaires et leurs thuriféraires quitteront le pouvoir pour le bien être de nos paisibles populations et la remise du pays sur les rails du développent socio-économique !

  • medabdul (H) 19/07/2018 23:15 X

    ce type est dans le secret des dieux;y'a des trucs pas catholiques qui se trament;

  • synthetiseur (H) 19/07/2018 22:44 X

    Et la rengaine revient. Entends toi avec ton président. Lui il a dit plus de trois fois fois dont la dernière en date sur France 24 en marge du sommet de l'UA qu'il ne briguera pas un troisième mandat par respect à la constitution toi tu dis le contraire. L'un de vous ne dit pas la vérité.Donc tu le déments ou il te dément. allez vous mettre d'accord et revenez nous voir ensemble la prochaine fois. Seul comme ça on te fait pas confiance on t'accorde aucune crédibilité car tu nous as déjà tenu le meme langage que lui a démenti aussitot. Et puis nous sommes fatigués de cette série mal mise en scène. Un véritable navet.Pauvre de nous....Si le Président ne part plus qu'il prenne son courage à deux mains et le dise haut et fort une fois pour toutes mais il devra repasser par le palais des congrès, Jeune Afrique et France 24. Et puis on verra ce qui va se passer...