20-09-2018 15:38 - Vacances macabres sur les routes

Vacances macabres sur les routes

L'Authentique - 15 juillet 2018 – 15 septembre 2018. Le Bilan des accidents de la route est lourd pour la saison hivernale. En effet, pas une semaine ne s’est passée pendant ces dernières vacances, sans qu’un accident ne soit survenu sur les routes inter urbaines du pays, particulièrement celles reliant Nouakchott aux capitales régionales : la route de l’Espoir, la transsaharienne, celle menant vers Rosso et celle qui relie la capitale à Akjoujt.

Le 30 août dernier un grave accident s’est produit sur la route de Nouadhibou quand un minibus cogna frontalement un camion en stationnement, au PK 261. Bilan : 10 blessés graves. Une semaine auparavant, un accident mortel est survenu au PK 285 lors d’un télescopage entre deux véhicules : un camion et une voiture personnelle.

Bilan : trois disparus. Le 18 juillet, les 7 passagers d’une Berline qui a foncé sur un camion en panne et abandonné sur la route de l’espoir, n’ont pas survécu au choc. Autre accident, celui survenu sur la route Nouakchott – Rosso, le 2 septembre dernier, entre une Mercédès 190 et une voiture de marque Renaud Megan.

Plus de peur que de mal, la collision n’ayant entraîné que des dégâts matériels. Le 2 septembre, au Kilomètre 57 de Nouakchott sur la route de l’espoir, une voiture Toyota Hilux surchargée de marchandise s’est renversée sous le poids de la vitesse et de l’état défectueux de la route. Deux blessés légers sont sortis saufs de cet accident.

Autre accident, celui survenu au premier jour de la campagne électorale à hauteur de la localité Sangrava. Un minibus de transport qui avait quitté Kiffa a percuté un camion.

La route Nouakchott – Akjoujt a elle aussi fait parler d’elle pendant le week-end avec un camion transportant des containers qui s’est renversé à un virage, causant la mort de son conducteur. L’accident s’est produit quand le chauffeur du véhicule tentait d’éviter des chameaux en errance.

Un tel bilan consacre chaque année, les périodes de vacances où les routes sont abondamment sollicitées. Les raisons de tels accidents sont les mêmes. Pour la Gendarmerie, les responsabilités sont partagées. En premier lieu, sont indexés les chauffeurs. Certains d’entre eux conduisent mal et ne respectent point le code de la route.

Chaque fois que leur voiture tombe en panne, ils l’abandonnent sur la chaussée, sans indication routière. En deuxième lieu, vient l’état défectueux des routes : toutes les routes cibles sont présentement dans un état piteux. En troisième lieu, l’état des voitures, pas toujours au point, puis la présence des animaux errants et ensuite, la laxisme des forces de sécurité face aux chauffards.

Ahmed. B



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1294

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)