29-09-2018 17:19 - Un jeune déféré à la prison civile pour avoir agressé un agent de la force publique

Un jeune déféré à la prison civile pour avoir agressé un agent de la force publique

Saharamédias - Le procureur de la république de la wilaya de Nouakchott ouest, Ahmed O. Abdallahi, un jeune qui avait agressé, il ya deux jours, un agent du groupement général de la sécurité routière à Tevrag Zeina.

El Moctar O. El Hafed O. Diya a été déféré à la prison de Dar Naim pour agression d’agent de la force publique dans l’exercice de ses fonctions.

Des activistes de la toile ont publié des photos du jeune homme giflant l’agent de la force publique, à un carrefour de la moughata de Tevrag Zeina.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 12
Lus : 4568

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (12)

  • marshall1 (H) 02/10/2018 09:36 X

    Juste déféré, ce qui veut dire qu'il peut être libérer à tout moment!? Une punition exemplaire s'impose, l'impunité qui y a dans ce pays fait peur et nous amène au pied du mur. Dans la jungle chacun pour soit et Dieu pour tous!

  • cheikhou (H) 30/09/2018 23:15 X

    c'est la pirouette toute trouvée, il est déséquilibré,il est malade mental. Mais un malade mental, un déséquilibré ne se pavane pas en voiture. Il est bel et bien sain d'esprit et de corps. Ilal Balgua wa Ch'am. Quelques années de prison lui fera perdre l'envie d'agresser un fonctionnaire public et d'autres qui seraient tentés par le même geste y réfléchiront à deux fois. Mais hélas, dans ce pays,la justice est encore très faible devant certaines pressions

  • kangourou (H) 29/09/2018 22:29 X

    Mes chers compatriotes, y'a t il dans notre pays un fonctionnaire digne de ce nom? Y' t il même chez nous une république ? Un représentant de l'état doit être respectable, professionnel, connaître son travail, pas un corrompu raciste. Il n'y plus d'état chez nous, c'est pourquoi chacun fait ce qu'il veut dans notre beau désert.

  • Haïré (H) 29/09/2018 21:22 X

    C'est vrai que le jeune homme ne devrait en aucun cas agressé l'agent de la force publique,mais ces agents n'ont aucune formation pour verbaliser le public.

  • dauphin (H) 29/09/2018 21:11 X

    Salamandre il S'il est tellement fou. Que celui qui lui a fournit le véhicule soit emprisonné, Khalass et les choses sont réglés,

  • Hammejerel (H) 29/09/2018 18:51 X

    Le véhicule de l agresseur est dans la douzième région qui n est que l inchiri, région natale du Président. Certains de ses ressortissants se permettent de tous les comportements indignes d'un honnête citoyen. Une aussi lourde faute doit être sévèrement punie mais aissi certains comportements provocateurs des forces publiques doivent être bannis à jamais.

  • doudou19 (H) 29/09/2018 18:44 X

    Il est loin d'être fou. C'est protégé qui vit sous une protection qui l'aveugle. Il est d'une excellente santé. S'il était fou ou détraqué mental, il n'allait pas être au volant d'une voiture en pleine circulation. Il est tout simplement gonflé.

  • mdmdlemine (H) 29/09/2018 18:43 X

    My RIM (H) Je n'ai rien inventé c'est un site arabe qui rapporte la nouvelle si tu t y connais visites le lien suivant : http://atlasinfo.info/node/18478 Le mec serait suivi par un psychaitre vrai ou faux? je ne sais pas

  • My RIM (H) 29/09/2018 18:06 X

    mdmdlemine, on connait cette chanson. A chaque fois qu'un enfant mal élevé commet son forfait, ses parents viennent à son secours en créant un dossier pour problème psychique le taxant de fou. Un fou qui a eu le temps d'enlever son boubou avant décharger le pauvre agent.

  • craicra (H) 29/09/2018 17:59 X

    Giffler un agent de l'ordre public en uniforme est une insulte à la République. Celui qui se le permet est forcément un déséquilibré ne comprenant rien a la culture de gens civilisés. Il doit payer chèr son Zèle et ce publiquement, pour dissuader ses semblables d'esprit. Vivement , le service national pour éduquer notre jeunesse.

  • mdmdlemine (H) 29/09/2018 17:50 X

    l'agresseur souffre de problèmes psychologiques, revèlent atlas info précisant que ses parents tentent de trouver un arrangement qui pourra tirer leur fils de la prison pour éviter que son cas ne s'aggrave

  • doudou19 (H) 29/09/2018 17:36 X

    Il fallait le molester avant de le jeter en prison. Il est aveuglé par la force de celui interviendra éventuellement en sa faveur. Trop c'est trop. L'uniforme doit être respectée avec tous les égards qu'il faut, si non elle impose son respect sans le moindre sentiment.